Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Jennifer
FAUVE Lyrics


J'ai l'impression que jenny a du mal avec elle même depuis trop de temps
En public elle fait comme tout le monde elle garde la face,
Elle renvoie une image de nana déconne, bien dans sa peau, épanouie
Mais si tu l'observes de plus près
Tu comprends vite que c'est pas vraiment ça
Parce qu'elle en fait trop
Elle parle fort
Comme si elle cherchait à couvrir le bruit qui résonne dans sa propre tête
Et puis il y a quelque chose dans ses traits,
Dans les expressions de son visage, dans ses cernes et le sourire forcé
Qu'elle se bat pour afficher
Elle dégage une impression de fatigue et de lassitude
C'est comme si son regard était voilé
Comme si ses jolies yeux avaient perdus de leur éclat
Elle a dû être déçue ou abîmée par un gars
Peut-être même plusieurs d'ailleurs
Et elle s'en remet pas depuis
Inconsciemment elle se punie même probablement pour ce qui s'est passé

Alors qu'elle a tout pour plaire
Tout pour plaire

Qu'est-ce tu peux faire?
Qu'est-ce tu peux faire? qu'est-ce tu peux faire tu crois?
Qu'est-ce tu peux faire?
Tu peux déjà la prendre dans tes bras et lui dire ça va, ça va, ça va
Tu peux la prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois

Tu peux la prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

Pareil pour ce gamin que j'ai croisé l'autre jour à côté du zara
Au début il était de dos
C'est pour ça que j'ai d'abord cru que c'était une fille
Il avait des jambes tellement minces
Et des fesses de gamines, les cheveux longs, un sac à main
C'est quand il s'est retourné que j'ai vu que c'était un mec
Un gosse en fait, il devait avoir 17 ans maximum
Il rigolait avec ses copines
Ils avaient l'air de se moquer d'une personne de leur lycée
A qui il était arrivé je sais pas trop quoi
Mais dans son regard à lui,
Dans son regard à lui il y avait une vraie détresse à te faire sauter le cœur
Une douleur que même lui devait pas évaluer complètement
On sentait bien qu'il en rajoutait des tonnes exprès

C'était gravé dans ses pupilles qu'il en chier à mort
Et qu'il sentait qu'il allait en baver encore
Il avait dû se faire cogner, maltraiter, même passer dessus si ça se trouve
Je me suis demandé si c'était pas un de ces ados
Qui servent de jouets à d'autres, plus forts, plus vieux

Qu'est-ce tu peux faire?
Qu'est-ce tu peux faire? qu'est-ce tu peux faire tu crois?
Qu'est-ce tu peux faire?

Tu peux déjà le prendre dans tes bras et lui dire ça va, ça va, ça va
Tu peux le prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois

Tu peux le prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

Je pourrai aussi te parler de gens
Que tu connais forcément parce qu'il y en a des milliers
Et qu'on en a tous un comme ça dans notre cercle de proche
Quand c'est pas sous nos vêtements
Ce pote qui se démonte la tête dès qu'il a une fenêtre de tir
Qui se met minable aussi bien les soirs de semaine que le weekend,
A la bière, au pif, à l'alcool fort, aux vidéos débiles
Qui s'écroule dans les voitures
Qui se fait des bleus quand il tombe parce qu'il est trop mal
On connait tous une personne qui a de trop de bonté
Qui est trop fragile pour dormir

Pour supporter le monde sans substance
Quelqu'un qui est naît en poussant un cri
Mais qui se sent tout seul pour combattre
On connaît tous une personne pour qui tout le monde s'inquiète
Et à qui t'ose rien dire ou pas assez
Parce que c'est difficile de parler de ces choses là
Et puis en même temps parce que tu te dis à juste titre
Mais qui est-ce que je suis pour juger?

Qu'est-ce tu peux faire?
Qu'est-ce tu peux faire? qu'est-ce tu peux faire tu crois?
Qu'est-ce tu peux faire?
Tu peux déjà les prendre dans tes bras et leur dire ça va, ça va, ça va
Tu peux les prendre dans tes bras
Et leur dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Tu peux les prendre dans tes bras
Et leur dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

En ce qui me concerne je fais pas trop le malin non plus tu sais
Parce qu'avec les filles c'est pas forcément ce qu'il y a de plus simple
Parce que je suis plus que capable de me mettre des bonnes grosses timbales sur commandes
Parce que je suis pas ce qu'on fait de mieux en matière de communication
Parce que j'ai une tolérance à la peur et à l'angoisse qui approche le zéro
Alors j'écris des textes à la lueur de l'écran
Quand je rentre bourré chez mes parents le soir
Mais parfois tu sais c'est pas suffisant, c'est pas suffisant

Qu'est-ce tu peux faire?
Qu'est-ce tu peux faire? qu'est-ce tu peux faire tu crois?
Qu'est-ce tu peux faire?
Tu peux déjà me prendre dans tes bras et me dire ça va, ça va, ça va
Tu peux me prendre dans tes bras
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Tu peux me prendre dans tes bras
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

Writer(s): Nicolas Dardillac

Contributed by Mackenzie T. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Most interesting comment from YouTube:

BBTITUDE BRIGITTE

Jennifer

J’ai l’impression que jenny a du mal avec elle même depuis trop de temps
En public elle fait comme tout le monde elle garde la face,
Elle renvoie une image de nana déconne, bien dans sa peau, épanouie
Mais si tu l’observes de plus près
Tu comprends vite que c’est pas vraiment ça
Parce qu’elle en fait trop
Elle parle fort
Comme si elle cherchait à couvrir le bruit qui résonne dans sa propre tête
Et puis il y a quelque chose dans ses traits,
Dans les expressions de son visage, dans ses cernes et le sourire forcé
Qu’elle se bat pour afficher
Elle dégage une impression de fatigue et de lassitude
Comme si ses jolis yeux avaient perdu de leur éclat
Elle a dû être déçue ou abîmée par un gars
Peut-être même plusieurs d’ailleurs
Et elle s’en remet pas depuis
Inconsciemment elle se punie même probablement pour ce qui s’est passé
Alors qu’elle a tout pour plaire

Qu’est-ce tu peux faire ?
Qu’est-ce tu peux faire ? Qu’est-ce tu peux faire tu crois ?
Qu’est-ce tu peux faire ?
Tu peux déjà la prendre dans tes bras et lui dire "ça va, ça va, ça va"
Tu peux la prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Tu peux la prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

Pareil pour ce gamin que j’ai croisé l’autre jour à côté du Zara
Au début il était de dos
C’est pour ça que j’ai d’abord cru que c’était une fille
Il avait des jambes tellement minces
Et des fesses de gamines, les cheveux longs, un sac à main
C’est quand il s’est retourné que j’ai vu que c’était un mec
Un gosse en fait, il devait avoir 17 ans maximum
Il rigolait avec ses copines
Ils avaient l’air de se moquer d’une personne de leur lycée
A qui il était arrivé je sais pas trop quoi
Mais dans son regard à lui il y avait une vraie douleur
Une détresse à te faire sauter le cœur
Un truc atroce que lui même devait pas évaluer complètement
On sentait bien qu’il en rajoutait des tonnes exprès
Et qu’il savait qu’il allait en baver encore
Il avait dû se faire cogner, maltraiter, passer dessus si ça se trouve
Je me suis demandé si c’était pas un de ces ados
Qui servent de jouets à d’autres, plus forts, plus vieux

Qu’est-ce tu peux faire ?
Qu’est-ce tu peux faire ? Qu’est-ce tu peux faire tu crois ?
Qu’est-ce tu peux faire ?
Tu peux déjà le prendre dans tes bras et lui dire "ça va, ça va, ça va"
Tu peux le prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois

Tu peux le prendre dans tes bras
Et lui dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

Je voudrais aussi te parler de gens
Que tu connais forcément parce qu’il y en a des milliers
Et qu’on en a tous un comme ça dans notre cercle de proche
Quand c’est pas sous nos vêtements
Ce pote qui se démonte la tête dès qu’il a une fenêtre de tir
Qui se met minable aussi bien les soirs de semaine que le weekend,
A la bière, au pif, à l’alcool fort, au tuyau… qui font n’importe quoi
De ce mec qui s’endort dans les taxis
Qui se fait des bleus quand il tombe parce qu’il est trop mal
On connait tous quelqu’un qui a de trop de bonté qui a trop de bonté qui a trop de bonté
Pour supporter le monde sans substance
Quelqu’un pour qui ça va trop vite dans son esprit,
qui est naît en poussant un cri
Mais qui se sent tout seul pour combattre
On connaît tous quelqu’un à qui on ose rien dire
Ou pas assez
Parce que c’est difficile de parler de ces choses-là
Et puis en même temps parce que tu te dis à juste titre
Mais qui est-ce que je suis pour juger

Qu’est-ce tu peux faire ?
Qu’est-ce tu peux faire ? Qu’est-ce tu peux faire tu crois ?
Qu’est-ce tu peux faire ?
Tu peux déjà les prendre dans tes bras et leur dire « ça va, ça va, ça va »
Tu peux les prendre dans tes bras
Et leur dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Tu peux les prendre dans tes bras
Et leur dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois

En ce qui me concerne je fais pas trop le malin non plus tu sais
Parce qu’avec les filles c’est pas forcément ce qu’il y a de plus simple
Parce que moi aussi
Je suis juste capable de me mettre des bonnes grosses caisses sur commande
Parce que je suis pas ce qu’on fait de mieux en matière de communication avec les autres
Et parce que j’ai peur, j’angoisse tout le temps
Alors quand je rentre chez mes parents bourré le soir
J’écris des textes à la lueur de l’écran
Mais parfois tu sais c’est pas suffisant, c’est pas suffisant

Qu’est-ce tu peux faire ?
Qu’est-ce tu peux faire ? Qu’est-ce tu peux faire tu crois ?
Qu’est-ce tu peux faire ?
Tu peux déjà me prendre dans tes bras et me dire « ça va, ça va, ça va »
Tu peux me prendre dans tes bras
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Tu peux me prendre dans tes bras
Et me dire que le jour se lèvera forcément au moins une fois
Forcément au moins une fois



All comments from YouTube:

Tid

Fauve c'est nos séances de psy dont on aurait tous besoin, fauve c'est notre mental percé en entier . Fauve c'est nos sentiments graduée dans des paroles . Fauve vous êtes génials ! Merci pour tout

Tmochetmtc

"en public elle fait comme tout le monde"
L'histoire de ma vie

Tmochetmtc

@Gla ouais

Gla

En plus tu t'appelles Jenyfer

j

L'histoire de la mienne aussi...

ivana Lcs

Quand t'écoute fauve, tu te sent vide, tu te vide la tête, tu te vide le coeur, t'es bien t'es calme, ta envie de changer le monde de faire bouger les choses. Merci de nous rendre juste nos quelques minutes de bonheur.

mailyyy *

@gayane aurore Personnellement quand j'écoute fauve , c'est comme ci je sentais touuuute ma douleur hurlait au fond , mais rien n'est capable de sortir haha

Samuel DUTRONC

merde!!! participaient! ahh!

Samuel DUTRONC

merci a ceux qui ont partipaient o trucs: c'est a dire à "l'humanitée"
elles vous le rendra o centuple!

ivana Lcs

@gayane aurore Changer le monde c'est peut-être pas la chose la plus simple à faire, mais être heureuse c'est un choix, je te souhaite de l'être

More Comments

More Videos