Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Le métèque
by Georges Moustaki

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l'air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent

Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s'est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert
Sans pour cela faire d'histoires
Avec mon âme qui n'a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme sœur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai Prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

Lyrics © WARNER CHAPPELL MUSIC FRANCE
Written by: Georges Moustaki

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Yanis Garcin

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l'air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s'est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert
Sans pour cela faire d'histoires
Avec mon âme qui n'a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme sœur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

Marcela castaño

I love this guy. Never forget

Jean-François manu

Juif romaniote que j adore....merci youssef

Kalludra Binak

La poésie manque cruellement à notre époque mercantile et sans âme.

Izaskun Alberdi

@Dewoitine D 520 Vraiement tu n'est pas tres heureux. En Español diríamos que destilas amargura. Cuidate mucho

Ahmed Keddar

...de pas Trop grec...

23 More Replies...

Pique Dard

brel, brassens,  ferré, moustaki et pas plus tard qu'hier beart - j'en ai certainement oublié- , oui, ils sont partis  après nous avoir montré que les chansons c'est  bien autre chose que des borborigmes que nous servent ces chanteurs éphémères nés des émmissions populaires comme  "La Voix, L'Idole" ou encore ces "vedetes" aussitôt entendues aussitòt oubliées de l'Eurovision

Jean-François manu

Excellent même avis que vous

Vincent Pelletier

Il y a encore de très belles choses à entendre si vous allez en festival ou écoutez les radio locales / web radios. Connaissez vous les têtes raides, les ogres de barback, karpatt, la rue ketanou, etc
Je suis aussi fervent auditeur des ainés mais il ne faut pas tomber dans la nostalgie... Pour ma part j'aurai ajouté Vian à votre liste.

TheRunner75

@Bernard Guy Les chanteurs actuels sont encore pires que ceux "jetables" des années 80 qui pouvaient encore "chanter" sans autotune.

More Comments

More Videos