Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Le combat ordinaire
Les Fatals Picards Lyrics


Huit heures par jour vissé à ma machine
Une vie transparente soudée à mon usine
La casquette de travers, j'avais la classe ouvrière
C'était toute ma vie, mon droit à la misère

Jusqu'à cette lettre qui dit encore merci
C'est ça ou RMI dans un faubourg de Varsovie
J'ai rien contre la Pologne à part peut-être un pape ou deux
Mais dans ma ville du nord le gris du décor est plus bleu

Mais je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les Vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Si mon vieux me voyait il serait fier de moi
Lui qui était communiste comme on porte une croix
S'il existe un Dieu pour les mineurs syndicalistes
J'espère qu'au paradis les anges sont un peu marxistes

Chez nous le chômage fait partie de la famille
Comme l'amiante, l'oubli, la silicose et les terrils
Quantités négligeables dont la vie ne tient qu'à un fil
Certains soignent la peur du vide à coup de 21 avril

Mais je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les Vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Moi je sais planter des clous
Moi je sais rester debout
Moi je sais souder à l'arc
Moi je n'ai jamais le trac
Moi je sais la peur du vide
Moi je n'ai pas pris une ride
Moi je sais toucher le fond
Et j'ai du charbon sur mon front
Moi je sais lever le poing
Moi je n'oublie jamais rien
Moi je sais rester humain
Moi je sais toujours d'où je viens
Moi j'ai le sens du combat
Moi j'ai des cales sur mes doigts
Moi j'ai toujours mes mains d'or
Moi je voudrais vivre encore
Moi j'ai plus de cinquante piges
Moi je n'ai jamais le vertige
Moi je sais rester de glace
Devant le temps qui m'efface

Et je me connais je lâcherai pas l'affaire
Je vais piquet de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les Vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Contributed by Chase M. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Most interesting comment from YouTube:

Lily-Rose

Huit heures par jour vissé à ma machine
Une vie transparente soudée à mon usine
La casquette de travers, j’avais la classe ouvrière
C’était toute ma vie, mon droit à la misère

Jusqu’à cette lettre qui dit encore merci
C’est ça ou RMI dans un faubourg de Varsovie
J’ai rien contre la Pologne à part peut-être un pape ou
deux
Mais dans ma ville du nord le gris du décor est plus bleu

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Si mon vieux me voyait il serait fier de moi
Lui qui était communiste comme on porte une croix
S’il existe un Dieu pour les mineurs syndicalistes
J’espère qu’au paradis les anges sont un peu marxistes

Chez nous le chômage fait partie de la famille
Comme l’amiante, l’oubli, la silicose et les terrils
Quantités négligeables dont la vie ne tient qu’à un
fil
Certains soignent la peur du vide à coup de 21 avril

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Moi je sais planter des clous
Moi je sais rester debout
Moi je sais souder à l’arc
Et moi je n’ai jamais le trac
Et moi je sais la peur du vide
Moi je n’ai pas pris une ride
Moi je sais toucher le fond
Et j’ai du charbon sur mon front
Et moi je sais lever le poing
Moi je n’oublie jamais rien
Moi je sais rester humain
Je sais toujours d’où je viens
Et moi j’ai le sens du combat
Moi j’ai des cales sous mes doigts
Moi j’ai toujours mes mains d’or
Moi je voudrais vivre encore
Et moi j’ai plus de cinquante piges
Moi je n’ai jamais le vertige
Moi je sais rester de glace
Devant le temps qui m’efface

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire



All comments from YouTube:

Lily-Rose

Fan fan fan des fatals ! Depuis mon plus jeune âge ! 😍Chuis de 2003 😜
Ce moment : « nous sommes les fatals picards bonsoir ! » une tuerie ! 😉

SuperLicanka

Tellement de souvenirs.. Vous etes geniaux, les gars!
J'espere revivre un moment si extraordinaire avec vous, un d'ses quatres! :D

Lily-Rose

Huit heures par jour vissé à ma machine
Une vie transparente soudée à mon usine
La casquette de travers, j’avais la classe ouvrière
C’était toute ma vie, mon droit à la misère

Jusqu’à cette lettre qui dit encore merci
C’est ça ou RMI dans un faubourg de Varsovie
J’ai rien contre la Pologne à part peut-être un pape ou
deux
Mais dans ma ville du nord le gris du décor est plus bleu

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Si mon vieux me voyait il serait fier de moi
Lui qui était communiste comme on porte une croix
S’il existe un Dieu pour les mineurs syndicalistes
J’espère qu’au paradis les anges sont un peu marxistes

Chez nous le chômage fait partie de la famille
Comme l’amiante, l’oubli, la silicose et les terrils
Quantités négligeables dont la vie ne tient qu’à un
fil
Certains soignent la peur du vide à coup de 21 avril

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Moi je sais planter des clous
Moi je sais rester debout
Moi je sais souder à l’arc
Et moi je n’ai jamais le trac
Et moi je sais la peur du vide
Moi je n’ai pas pris une ride
Moi je sais toucher le fond
Et j’ai du charbon sur mon front
Et moi je sais lever le poing
Moi je n’oublie jamais rien
Moi je sais rester humain
Je sais toujours d’où je viens
Et moi j’ai le sens du combat
Moi j’ai des cales sous mes doigts
Moi j’ai toujours mes mains d’or
Moi je voudrais vivre encore
Et moi j’ai plus de cinquante piges
Moi je n’ai jamais le vertige
Moi je sais rester de glace
Devant le temps qui m’efface

Mais je me connais je lâcherai pas l’affaire
Je vais piquer de grève comme on pique une colère
Plus têtu que tous les vieil homme et la mer
Pour que continue le combat ordinaire

Slawczyslaw Kiepszczyszczykiewicz

G

Alexis Lambert

Merci pour la transcription du texte de la chanson big up à toi

Potairie SKILL sf2

aussi au concert à Lille au Splendid le 4 mars,vous êtes géniaux,venez plus souvent dans le Nord avec les consanguins^^

GTMT Officiel

Vu il y a deux semaines en Charente c'est toujours aussi explosif

Monster 11

il devrait être mondialement connu

jaguar des mers

Ils ont pas cartonné a l'Eurovision mais on les aime quand même 😍

mael strummy

impossible, paroles trop référencées française, c est trop gaulois, comme johnny, Les fatals picards ne sont pas exportables.

More Comments

More Videos