Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Gibraltar
Abd Al Malik Lyrics


Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui pleure un rêve qui prendra vie, une fois passé Gibraltar.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui se d’mande si l’histoire le retiendra comme celui qui portait le nom de cette montagne.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui meurt sa vie bête de "gangsta rappeur" mais …
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune homme qui va naître, qui va être celui qu’les tours empêchaient d’être.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui boit, dans ce bar où les espoirs se bousculent, une simple cannette de Fanta.
Il cherche comme un chien sans collier le foyer qu’il n’a en fait jamais eu, et se dit que p’t-être bientôt, il ne cherchera plus.
Et ça rit autour de lui, et ça pleure au fond de lui.
Faut rien dire et tout est dit, et soudain … soudain il s’fait derviche tourneur,
Il danse sur le bar, il danse, il n’a plus peur, enfin il hurle comme un fakir, de la vie devient disciple.
Sur le détroit de Gibraltar y’a un jeune noir qui prend vie, qui chante, dit enfin « je t’aime » à cette vie.
Puis les autres le sentent, le suivent, ils veulent être or puisqu’ils sont cuivre.
Comme ce soleil qui danse, ils veulent se gorger d’étoiles, et déchirer à leur tour cette peur qui les voile.

Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui n’est plus esclave, qui crie comme les braves, même la mort n’est plus entrave.
Il appelle au courage celles et ceux qui n’ont plus confiance, il dit "ramons tous à la même cadence ! ! !" a la même cadence.
Dans le bar, y’a un pianiste et le piano est sur les genoux, le jeune noir tape des mains, hurle comme un fou.
Fallait qu’elle sorte cette haine sourde qui le tenait en laisse, qui le démontait pièce par pièce.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui enfin voit la lune le pointer du doigt et le soleil le prendre dans ses bras.
Maintenant il pleure de joie, souffle et se rassoit.
Désormais l’Amour seul, sur lui a des droits.
Sur le détroit de Gibraltar, un jeune noir prend ses valises, sort du piano bar et change ses quelques devises,
Encore gros d’émotion il regarde derrière lui et embarque sur le bateau.
Il n’est pas réellement tard, le soleil est encore haut.
Du détroit de Gibraltar, un jeune noir vogue, vogue vers le Maroc tout proche.
Vogue vers le Maroc qui fera de lui un homme …

Sur le détroit de Gibraltar … sur le détroit de Gibraltar …
Vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc,
Sur le détroit de Gibraltar, vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc du Maroc...

Contributed by Carter A. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Kinkuka

Paroles :
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui pleure, un rêve qui prendra vie, une fois passé Gibraltar
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui se demande si l'histoire le retiendra comme celui qui portait le nom de cette montagne
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui meurt sa vie bête de gangsta rappeur mais
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune homme qui va naître, qui va être celui que les tours empêchaient d'être
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui boit
Dans ce bar où les espoirs se bousculent, une simple canette de Fanta
Il cherche comme un chien sans collier le foyer qu'il n'a en fait jamais eu
Et se dit que peut-être, bientôt, il ne cherchera plus
Et ça rit autour de lui, et ça pleure au fond de lui
Faut rien dire et tout est dit, et soudain
Soudain il se fait derviche tourneur
Il danse sur le bar, il danse, il n'a plus peur
Enfin il hurle comme un fakir, de la vie devient disciple
Sur le détroit de Gibraltar y a un jeune Noir qui prend vie
Qui chante, dit enfin « je t'aime » à cette vie
Puis les autres le sentent, le suivent
Ils veulent être or puisqu'ils sont cuivre
Comme ce soleil qui danse, ils veulent se gorger d'étoiles
Et déchirer à leur tour cette peur qui les voile

[Couplet 2]
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui n'est plus esclave
Qui crie comme les braves, même la mort n'est plus entrave
Il appelle au courage celles et ceux qui n'ont plus confiance
Il dit : « ramons tous à la même cadence »
Dans le bar, y a un pianiste et le piano est sur les genoux
Le jeune Noir tape des mains, hurle comme un fou
Fallait qu'elle sorte cette haine sourde qui le tenait en laisse
Qui le démontait pièce par pièce
Sur le détroit de Gibraltar, y a un jeune Noir qui enfin voit
La lune le pointer du doigt et le soleil le prendre dans ses bras
Maintenant il pleure de joie, souffle et se rassoit
Désormais l'amour seul, sur lui a des droits
Sur le détroit de Gibraltar, un jeune Noir prend ses valises
Sort du piano bar et change ses quelques devises
Encore gros d'émotion il regarde derrière lui et embarque sur le bateau
Il n'est pas réellement tard, le soleil est encore haut
Du détroit de Gibraltar, un jeune Noir vogue, vogue vers le Maroc tout proche
Vogue vers ce Maroc qui fera de lui un homme
Sur le détroit de Gibraltar, sur le détroit de Gibraltar
Vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc
Sur le détroit de Gibraltar, vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc

Papy Tubby

Vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc 😍 😍 😍 😘 😘 😘

Teo Le Goff

J'adore ❤

Lara Borriero Milani

Hypnotique!

Philippe Prétot

A la maison... quel son!

Cries & Smiles

Thank you
Cheers from west Africa
🦅

Alexis David

Quelqu'un aurait les accords de la musique au piano ? (Ou la partition :p)

ImCalledGreg

C'est un sample de Sinnerman par Nina Simone. Tu peux probablement trouver les accords en cherchant sur google.

YVELINE C

J'ai mieux ????
Dans nos classes , à st hippolythe du Fort
nous avions des parentt quî avaient adopté
de petits Malgâches : LE PÊRE s'en occupaiT
COMME SÎ SES ENFÂNTS ETAÎENT LES SIÊNS .
Devinez qui était LA MÊRE ? Une grande AstroLogue .

The Lord Jesus Christ

3 comment

More Videos