Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Majeur
Busta Flex Lyrics


Intro:

-Hé tu vas ou?
-Hein?
-Tu vas ou là?
-J'vais derrière avec les autres
-Comment ça avec les autres? C'est eux qui t'donnent à manger ou quoi?
-Mais non mais on va juste faire un tour comme ça
-Mais comment ça vas faire un tour?
Mais quand tu rentres à 3 heures du matin j'voulais t'dire justement.
Quand tu fous l'bordel, tu fais du bruit d'partout.
Tu crois qu'c'est la fête jamais tu fous rien ici, mais tu t'crois où?
-Vas-y qu'est-ce tu m'fais là tu t'prends pour l'repé
-En plus tu réponds, bon à rien
-Vas-y lâche moi...

Ca y est j'ai 18 ans je peux sortir seul
Être responsable et dire aux grands de fermer leur gueule
Avant le couvre feu était à 22 heures
Maintenant c'est les coups d'cinq heures du matin même si j'suis lycéen
J'men fous d'l'école c'est obligatoire jusqu'à 16 ans
J'ai fait 2 ans d'plus pour faire plaisir à mes parents
Je bois je fume à volonté
Comme les grands d'la cité
L'adulte qui sommeillait en moi, presque mort est ressucité
Je roule sans mis-per ni mère ni père
J'y perds à jouer les vipères mais j'ai plus d'repères
Trouve moi un job avant qu'j'en vienne au bizness
C'est ce que j'entends à la radio quand maman fait du fitness
Je réfléchis, tout en fumant mon teuchi
La tête dans une main, lautre posée sur le peuchi
J'entends d'autres raps disant que le crime paie
C'est vrai que dans mon cas il n'y a que la rue qui m'paie
Mais travailler à domicile ou prendre le métro
Marcher en survet' ou marcher en costume retro
J'ai le dans la cité mais pas dans les entreprises
Si le courant ne passe pas, faut que j'trouve une autre prise
Dans le quartier ya 2 3 mecs qui font du peura
Ca marche pour eux mais ya toujours la geura
De ceux qui n'réussissent pas
Des mecs comme moi qui ne font rien de leur journée
Pendant que d'autres gagnent du blé, partent en tournée
Le rap ça parle de misère de galère parfois
S'ils parlent de moi, la vie d'ma mère que j'les foudroie
Si j'suis dans la merde, ya que moi qui ait l'droit d'en parler
J'sais pas raper,
Les seules fois où jchante c'est quand j'écoute Bob Marley
Et encore je fredonne
J'espère que mes parents me pardonnent
Quand je rentre à 4 heures du mat' et que j'sonne
Je ne veux être un boulet pour personne et faire ma vie
Partir de la téci mais ma mifa est ici... mais ma mifa est ici...

Contributed by Cameron R. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Jimmy Dorkeld

Ce son est encore une fois la preuve que le rap de maintenant n'atteint pas les couilles de ces grands MR du rap français..
Merci busta

sabra rip

c'est ça du rap, un texte qui parle à 90% des mecs de quartiers. Maintenant avec leurs délires de mytho ils font des BO de film. 
Quand tu mets ce son avec tes potes, tout le monde ferme sa bouche et écoute !

Christian Mistral

mec t'as tout dit. quand tu mets un son comme ac, tout le monde écoute

Syn Oss

mdr le rap c'est pas des textes qui parlent a 90% des jeunes de quartier ^^

Nassim Ibia

sabra rip v

23 cm

" Quand tu mets ce son avec tes potes, tout le monde ferme sa bouche et écoute ! "

frère c'est exactement ça ! C'est comme ça que tu reconnais une dinguerie d'une daube tout juste bonne à servir de fond sonor.

1 More Replies...

sirez974

J'ai écouté ce morceau toute mon adolescence, et à l'anniversaire de mes 18 ans g balancé le son et je l'ai rappé. J'ai passé ma majorité avec ton son Busta, pour te dire comment je pourrai jamais t'oublier durant toute ma vie. J'ai 25 ans maintenant et je ne me lasse pas d'écouter tes morceau de cette époque. Merci Busta

Boris Gouma

inoubliable ce son!! ça me traumatise encore aujourd'hui!!

Slam Poésie

Pareil, j'ai le le skeud à la sortie, et je savais que je le passerai pour la majorité. En 2000 à Londres, à 6h00 du matin, le radio réveil était réglé la dessus, et je l'ai écouté 12 fois avant d'aller taffer ...    Je le connais encore les paroles .... j'ai réussi à le croiser en 2012, j'ai la tof avec Busta ... 

Borasification

on oublie souvent que la force des années 98, ce sont avant tout les beats ... cette boucle de cordes est absolument magnifique

More Comments

More Videos