Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Rue de Paname
Les Ogres de Barback Lyrics


Dans une rue de Panam
Errant au bord de l'eau
J'fumais mon Amsterdam
Pour finir au bistrot
Y'avait là deux-trois femmes
Qui faisaient le tapin
Moi, j'aiguisais ma lame
Pour planter les rupins
Les gens de bon quartier,
Les touristes, les vieillards,
Aiment bien s'promener le long des grands boul'vards
Ils achètent des souv'nirs, des tours Eiffel en plastique
Les saltimbanques les font rire mais faudrait qu'on leur explique
Qu'il y a d'la merde partout, de la drogue
Et surtout des jeunes en galère qui trafiquent la misère
Ouais ! j'dois bien avouer que j'y passe toutes mes journées
C'est que parfois à Paris, c'est la joie et la folie ...

Mais croyez-moi, bientôt les flics auront du boulot
Car tous les vagabonds parlent de révolution
Un jour, toutes nos chansons, ouais, vous désarmeront
Il n'y aura plus qu'la folie, la joie et l'anarchie,
La joie et l'anarchie,
La joie dans Paris.

Contributed by Jake D. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Marco Flaminio Rufo

felicitaciones, tu trabajo está muy bien logrado y eso se agradece... les ogres es un gran grupo

Aleksi LESKINEN

"Et maintenant, un morceau qu'on vient de composer dans l'aprèm spécialement pour la fête de l'Humanité, c'est la première fois qu'on le joue en public !"  

Hahah

Lenaïg Quélo

mon frère doit la joué a la flute

totof1964

J'y était. Mais chut, on ne dit pas la fin fabuleuse de leur concert dans cette tournée des 20 ans. Je les avais vu faire au printemps de Bourges, mais je ne pensais pas qu'ils auraient osé à la fête de l'huma......

Yosoyzurdo2013

J'aime beaucoup cette chanson! Je l'ecoute depuis l'Equatéur, Amerique Latine. Je ne le comprendre pas tout le paroles, mais la melodie... C'est super! Saludos amigos desde Ecuador! Cheers from South America!

Lenaïg Quélo

sa veu dire euh en fait moi non plus j'ai pas bien conpris

Steven Osakado

@C G 💛

C G

En una calle de Paname
Vagando por la orilla del agua
Me fumé mi Amsterdam.
Para terminar en el bistro
Había dos o tres mujeres allí
Que solía ser una puta
Estaba afilando mi cuchillo
Para plantar las rupias
Gente de mi barrio,
Turistas, gente mayor,
Le gusta caminar bien
A lo largo de los grandes boul'vards
Compran recuerdos
Torres Eiffel de plástico
Los acróbatas los hacen reír
Pero tendríamos que explicarles
Que hay mierda por todas partes,
Drogas, y especialmente drogas
Jóvenes en problemas
Que trafican con la miseria
¡Sí! Tengo que admitirlo.
Que paso todos mis días allí
Es sólo que a veces en París,
Es alegría y locura....
Pero créeme, pronto
La policía tendrá trabajo que hacer.
Porque todos los vagabundos
Hablando de revolución
Un día, todas nuestras canciones,
Sí, te desarmará
Sólo habrá locura,
Alegría y anarquía,
Alegría y anarquía,
Alegría en París.

Basile Robineau

cela dit je crois qu'il ne parle pas tout a fait français, il eut été plus judicieux de les traduir en espagnole a mon avis (si c'est vraiment important...)

TheRadioGeo

tg

2 More Replies...
More Comments

More Videos