Padam Padam
Édith Piaf Lyrics


Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix
Padam, padam, padam
Il arrive en courant derrière moi
Padam, padam, padam
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam, padam, padam
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par cœur

Il dit "rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y a pas d'raison pour qu'tu n'pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras"

Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours

Padam, padam, padam
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam, padam, padam
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam, padam, padam
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l'air qui m'a reconnue

Écoutez le chahut qu'il me fait
Comme si tout mon passé défilait
Faut garder du chagrin pour après
J'en ai tout un solfège sur cet air qui bat
Qui bat comme un cœur de bois

Lyrics © Universal Music Publishing Group
Written by: Norbert Glanzberg, Henri Alexandre Contet, G DEVARAJAN, VARMA VAYALAR RAMA

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comments from YouTube:

The moon lovers

Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n`est pas né d`aujourd`hui
Il vient d`aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j`ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix
Padam...padam...padam...
Il arrive en courant derrière moi
Padam...padam...padam...
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam...padam...padam...
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme un drôle d`erreur
Cet air qui sait tout par coeur
Il dit: "Rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c`est ton tour
`y a pas d`raison pour qu`tu n`pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras..."
Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours

Padam...padam...padam...
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam...padam...padam...
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam...padam...padam...
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l`air qui m`a reconnue

...
Écoutez le chahut qu`il me fait

...
Comme si tout mon passé défilait

...
Faut garder du chagrin pour après
J`en ai tout un solfège sur cet air qui bat...
Qui bat comme un coeur de bois...



Natalia sanchez chora

Padam,Padam,Padam
Este aire que me atormenta día y noche
Este aire no ha nacido hoy
Se trata de lo que yo soy
Arrastrada por un centenar y miles de músicos

Un día, esto será parecido a una locura
Cien veces he querido explicar por qué
Pero me cortó la palabra
Él parel siempre delante de mí
Su voz y mi voz cubiertas

Padam, Padam, Padam
Él viene corriendo detrás de mí
Padam, Padam, Padam
Me hace recordar el disparo
Padam, Padam, Padam

Se trata de una mirada que me atrae
Y después de que me cuelgue como un error extraño
El aire sabe todo de memoria

Él dice: "Acuérdate de tu amor
Recuerda, ya que es tu turno
"No hay ninguna razón para que tu llores
Sobre tus memorias con armas"

Y me acuerdo de los que se quedan
Mis veinte años son de tambores
Veo acciones entrebatre
Cualquier comedia de amor
Este aire siempre la hará

Padam, Padam, Padam
El "Te amo" del catorce de julio
Padam, Padam, Padam
El "Siempre" para comprar con un descuento

Padam, Padam, Padam
El "¿Quieres que?" en este paquete
Y todo para caer justo en la esquina de la calle
En el aire que se reconoce

Escuche el jaleo que me convierte
Como si todo mi pasado ha desfilado
Mantengo el dolor para después
Tengo una anotación en el aire que esta latiendo
Latiendo como un corazón de madera



Roma Gl

Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix

Padam, padam, padam
Il arrive en courant derrière moi
Padam, padam, padam
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam, padam, padam
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par cœur

Il dit "rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y a pas d'raison pour qu'tu n'pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras"

Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours

Padam, padam, padam
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam, padam, padam
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam, padam, padam
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l'air qui m'a reconnue

Écoutez le chahut qu'il me fait
Comme si tout mon passé défilait
Faut garder du chagrin pour après
J'en ai tout un solfège sur cet air qui bat
Qui bat comme un cœur de bois



mohmad faadel

This air that obsesses me day and night
This tune was not born today
It comes from as far as I come
Dragged by a hundred thousand musicians
One day this tune will drive me crazy
A hundred times I wanted to say why
But he cut me off
He always speaks before me
And his voice covers my voice
Padam ... padam ... padam ...
He comes running behind me
Padam ... padam ... padam ...
It does the blow to me remember
Padam ... padam ... padam ...
It's a tune that points the finger at me
And I'm dragging after me like a funny mistake
This tune that knows everything by heart
He said: "Remember your loves
Remember since it's your turn
there is no reason why you don't cry
With your memories on your arms ... "
And I see those who remain
My twenty years make the drum beat
I see gestures fighting
All the comedy of love
On this tune that always goes

Padam ... padam ... padam ...
Fourteen-July "I love you"
Padam ... padam ... padam ...
"Always" that we buy at a discount
Padam ... padam ... padam ...
"Do you want" here in packages
And all that to fall just around the corner
On the air that recognized me

...
Listen to the ruckus he makes to me

...
As if all my past is scrolling

...
You have to save sorrow for later
I have a whole lot of music theory on this beating tune ...
That beats like a wooden heart ...



Jon F

Here is the translation:

This air that obsesses me day and night
This air is not born today
He comes from as far as I come
Dragged by one hundred thousand musicians
One day this air will drive me crazy
A hundred times I wanted to say why
But he cut me off
He always speaks before me
And his voice covers my voice
Padam ... padam ... padam ...
He comes running behind me
Padam ... padam ... padam ...
He reminds me of that
Padam ... padam ... padam ...
It's an air that shows me the finger
And I'm hanging out after me like a funny mistake
This air that knows everything by heart
He says, "Remember your loves
Remember since it's your turn
There is no reason for you not to forget
With your memories on your arms ... "
And I see those who remain
My twenty years make drum beat
I see gestures
All the comedy of loves
On this air that always goes

Padam ... padam ... padam ...
Of the "I love you" of fourteen-July
Padam ... padam ... padam ...
"Always" that we buy at a discount
Padam ... padam ... padam ...
"Do you want" here in packages
And all that to fall just around the corner
On the air that has recognized me

...
Listen to the heckling he makes me

...
As if all my past went by

...
Have to keep sorrowing for after
I have all the music on this air that beats ...
Who beats like a heart of wood ...



Артём Штода

Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix
Padam, padam, padam
Il arrive en courant derrière moi
Padam, padam, padam
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam, padam, padam
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par cœur
Il dit: "Rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y'a pas d'raison pour qu'tu n'pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras"
Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours
Padam, padam, padam
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam, padam, padam
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam, padam, padam
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l'air qui m'a reconnue
Écoutez le chahut qu'il me fait
Comme si tout mon passé défilait
Faut garder du chagrin pour après
J'en ai tout un solfège sur cet air qui bat
Qui bat comme un cœur de bois



Ngọc Chu

Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix
Padam, padam, padam
Il arrive en courant derrière moi
Padam, padam, padam
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam, padam, padam
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par cœur
Il dit "rappelle-toi tes amours"
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y'a pas d'raison pour que tu ne pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras
Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours
Padam, padam, padam
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam, padam, padam
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam, padam, padam
Des "veux-tu, en voilà" par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin de la rue
Sur l'air qui m'a reconnue
Écoutez le chahut qu'il me fait
Comme si tout mon passé défilait
Faut garder du chagrin pour après
J'en ai tout un solfège sur cet air qui bat
Qui bat comme un cœur de bois



All comments from YouTube:

The moon lovers

Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n`est pas né d`aujourd`hui
Il vient d`aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j`ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix
Padam...padam...padam...
Il arrive en courant derrière moi
Padam...padam...padam...
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam...padam...padam...
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme un drôle d`erreur
Cet air qui sait tout par coeur
Il dit: "Rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c`est ton tour
`y a pas d`raison pour qu`tu n`pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras..."
Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours

Padam...padam...padam...
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam...padam...padam...
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam...padam...padam...
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l`air qui m`a reconnue

...
Écoutez le chahut qu`il me fait

...
Comme si tout mon passé défilait

...
Faut garder du chagrin pour après
J`en ai tout un solfège sur cet air qui bat...
Qui bat comme un coeur de bois...

CKN

merci

Stamatina Karli

Merci the moon lovers !!! 😄😄🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Nyanbonecrush

I'm like number 1000! WOOT!

Leftover Spagehhti

Merci beaucoup.

Loriane Cerland

Merci

14 More Replies...

Rudolf Aigner

She had so much power in her voice. Thanks for sharing this chanson.

Semih Çorbacı

@21 CranberriesChanson means song in English.

christine pages

@Beverly Landis t4e

D Doeser

Mijn opa's grootste Idool . Edith Piaf R.I.P ❤ 🇳🇱

More Comments

More Videos