Ma Nouvelle-Orléans
Eddy Mitchell Lyrics


Violent, angoissant
Cruel, inhumain
Portant pourtant
Un joli prénom féminin
L'ouragan Katrina
Noie mon Jambalaya
Le bayou
Sera toujours blue

Ma Nouvelle-Orléans
Berceau du blues enfant
Dieu semble t'avoir blessée
Oubliée et dédaignée
Je parle du Dieu argent
Du dollar frémissant
Des promesses du Texan
Menteur mais pourtant président

Le quartier français
N'est plus ce qu'il était
Les plantations
En Louisiane sentent moins bon
Mais le créole n'oublie pas
De fêter le mardi gras
Cajun
Ça sera mieux demain

Ma Nouvelle-Orléans
Des vautours viennent souvent
Touristes, voyeurs en manque
Des sensations déplacées
Ils viennent te voir pleurer
Regretter le passé
Ils payent à la demande
La belle histoire du Dixieland

Ma Nouvelle-Orléans
Berceau du blues enfant
Dieu semble t'avoir blessée
Oubliée et dédaignée
Je parle du Dieu argent
Du dollar trébuchant
Des promesses du Texan
Menteur mais pourtant président

Contributed by Ethan H. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found