Milliardaire
Eiffel Lyrics


Tu prends la tangente bien avant l’heure
Pour ne plus jamais revenir
D’ici résonne encore la vie, la fureur
Et des bouts du monde, tes fous rires

Athènes se diamante de poussières
Que mes yeux peignent en natures mortes
Toi, le sang, la nuit blanche, folies en cohorte
Dont je reste milliardaire
La mer battait nos visages
Aucun souffle, aucun naufrage
Rien ne pouvait nous éteindre
Oui je sais, la mort fait la queue
N’ai-je donc jamais rien fait d’autre
Que te rejoindre?

Aux rotondités océanes
Qui à mes quatorze ans révolus
M’ont vu rougir à en allumer des havanes
Pour des plages d’allemandes nues

Tu t’accrochais aux tortues de mer
Et Pacotille nous sacrait rois
Quand je pense, au dérisoire de tous ces bien plus morts que toi
Et qui se croient milliardaires...

La mer battait nos visages
Aucun souffle, aucun naufrage
Rien ne pouvait nous éteindre
Oui je sais, la mort fait la queue
N’ai-je donc jamais rien fait d’autre
Que te rejoindre?

C’est pas la gaité Montparnasse
Mais j’ai mis du poivre dans le missel
Que le cimetière puisse éternuer ta crevasse
Qu’elle rejaillisse à travers ciel

On est tous là, tous solitaires
Et moi, orphelin de tes vacarmes
L’encre me vint quand il n’y eut plus de larmes
Mais dont je reste à jamais milliardaire

La mer battait nos visages
Aucun souffle, aucun naufrage
Rien ne pouvait nous éteindre
Oui je sais, la mort fait la queue
N’ai-je donc jamais rien fait d’autre
Que te rejoindre ?
Te rejoindre

Milliardaire

Contributed by Luke I. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Comments from YouTube:

Scarring Fields

Quelle mélodie, quel texte ! Profond et très imagé. Chaque chanson d'Eiffel est un voyage. 

Nicolas Dryll

Exactement. Romain trouve de ces mélodies imparables sur chacun de ses albums, c'est ahurissant ! Mais surtout, qu'est-ce que c'est bien ! !

olivebach

c'est magnifique , l'harmonie est vraiment super recherchée , un talent fou je trouves ce Romain :)

Bernard ANJUBAULT

Poésie!

maind

the first part reminds me of the last of us

Nicolas Dryll

Romain, Adrien t'embrasse (le fils de ta cousine) ! ! Y joue dans un groupe, le p'tiot.
C'est toujours aussi chouette ce que vous faites. Quelles mélodies magnifiques (". . . Par-dessus les minarets . . ." dans "Place de ton coeur", ça file des frissons).
Nico

Nicolas Delebassee

Les larmes aux yeux ...

Yann Pardo

j'ai 15ans et je n'arrive pas à comprendre les paroles . quelqu'un peut me les expliquer ?

Suitoutouie

Tu as 15 ans et tu écoutes déjà de la bonne musique? Tu as tout compris :)

Bas Black

il est milliardaire des instants qu'il a savouré dans se vie, mais il réinvente ses souvenirs, et celui à qui il parle c'est à nous, aux personnes qu'il a connu et à la vie.
bisou

More Comments

More Videos