Grand-Père
Georges Brassens Lyrics


Grand-père suivait en chantant
La route qui mène à cent ans
La mort lui fit, au coin d'un bois
L'coup du père François
L'avait donné de son vivant
Tant de bonheur à ses enfants
Qu'on fit, pour lui en savoir gré
Tout pour l'enterrer
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir une bière, mais
Comme on était léger d'argent
Le marchand nous reçut à bras fermés

"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma juridiction"

Or, j'avais hérité d'grand-père
Une paire de bottes pointues
S'il y a des coups d'pieds quelque part qui s'perdent
Çui-là toucha son but

C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre

Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond

Le mieux à faire et le plus court
Pour que l'enterrement suivît son cours
Fut de borner nos prétentions
À une bière d'occasion
Contre un pot de miel on acquit
Les quatre planches d'un mort qui
Rêvait d'offrir quelques douceurs
À une âme sœur
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir un corbillard, mais
Comme on était légers d'argent
Le marchand nous reçut à bras fermés

"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma juridiction"

Ma botte partit, mais je m'refuse
De dire vers quel endroit
Ça rendrait les dames confuses
Et je n'en ai pas le droit

C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre

Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond

Le mieux à faire et le plus court
Pour que l'enterrement suivît son cours
Fut de porter sur notre dos
Le funèbre fardeau
S'il eût pu revivre un instant
Grand-père aurait été content
D'aller à sa dernière demeure
Comme un empereur
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir un goupillon, mais
Comme on était léger d'argent
Le marchand nous reçut à bras fermés

"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma bénédiction"

Avant même que le vicaire
Ait pu lâcher un cri
J'lui bottai l'cul au nom du Père
Du Fils et du Saint-Esprit

C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre

Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond

Lyrics © Universal Music Publishing Group
Written by: Georges Charles Brassens

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comment from YouTube:

arramy evelyne

Grand-père suivait en chantant
La route qui mène à cent ans
La mort lui fit, au coin d'un bois
L'coup du père François
L'avait donné de son vivant
Tant de bonheur à ses enfants
Qu'on fit, pour lui en savoir gré
Tout pour l'enterrer
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir une bière, mais
Comme on était légers d'argent
Le marchand nous reçut à bras fermés
"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma juridiction"
Or, j'avais hérité d'grand-père
Une paire de bottes pointues
S'il y a des coups d'pieds quelque part qui s'perdent
Çui-là toucha son but
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre
Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
A bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond
Le mieux à faire et le plus court
Pour que l'enterrement suivît son cours
Fut de borner nos prétentions
A une bière d'occasion
Contre un pot de miel on acquit
Les quatre planches d'un mort qui
Rêvait d'offrir quelques douceurs
A une âme sœur
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir un corbillard, mais
Comme on était légers d'argent
Le marchand nous reçut à bras fermés
"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma juridiction"
Ma botte partit, mais je m'refuse
De dire vers quel endroit
Ça rendrait les dames confuses
Et je n'en ai pas le droit
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre
Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
A bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond
Le mieux à faire et le plus court
Pour que l'enterrement suivît son cours
Fut de porter sur notre dos
Le funèbre fardeau
S'il eût pu revivre un instant
Grand-père aurait été content
D'aller à sa dernière demeure
Comme un empereur
Et l'on courut à toutes jam-
Bes quérir un goupillon, mais
Comme on était légers d'argent
Le vicaire nous reçut à bras fermés
"Chez l'épicier, pas d'argent, pas d'épices
Chez la belle Suzon, pas d'argent, pas de cuisse
Les morts de basse condition
C'est pas de ma bénédiction"
Avant même que le vicaire
Ait pu lâcher un cri
J'lui bottai l'cul au nom du Père
Du Fils et du Saint-Esprit
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre
Ah! C'est pas joli
Ah! C'est pas poli
A une fesse qui dit merde à l'autre
Bon papa
Ne t'en fais pas
Nous en viendrons
A bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond



All comments from YouTube:

Julien T

c'est le sommet en terme d'inspiration, inventivité, création, rythme, harmonies, texte, intelligence, poésie, "art pur" ... Et l'ambiance de la vidéo, le public attentif et participatif ... Il y a Tout ... Selon moi personne n'a jamais fait mieux "tout art confondu" ! S'il y a un seul truc à aimer, à écouter, c'est lui !

Nicolas Fasano

@hugo fort bravo pour votre réponse.
La mienne aurait été moins bien construite, patiente, pertinente, bienveillante et polie.
Je n’aime pas tellement catégoriser une personne, surtout dans la catégorie suivante, mais manifestement on a affaire à un spécimen de « con », le mot est lâché.

hugo fort

@Horizon 77 Justement, faire précéder tout opinion par une mise en garde du type "selon moi" "personnellement" est quelque chose d'absurde. A priori, si vous exprimez une idée ou une opinion, on peut supposer que c'est la votre. Ensuite, si l'on suit cette idée jusqu'au bout cela signifierait que quand on n'utilise pas ce genre de mise en garde on considèrerait que la chose que l'on exprime est une vérité absolue. Peu de gens pense ainsi, quand bien même ce serait le cas ce serait une sacrée tyrannie que de l'interdire. La tolérance c'est le fait d'accepter que quelqu'un ait des opinions ou des comportements différents des siens. Si je dis "Brassens est le plus grand des poètes" et que vous me dîtes "tu es intolérant, tu fais preuve d'obscurantisme" c'est en fait vous l'intolérant, car vous n'accepter que j'exprime mon ressenti ou mon idée peu importe que je le fasse sur un ton péremptoire. Je dis ça en toute sympathie, bonne soirée

Julien T

​@Horizon 77 oui, vive Brassens "the Best" !

Horizon 77

@Julien T Ce n'est pas une question de droit : c'est une question d'honnêteté intellectuelle et d'humilité. Que vous considériez comme anecdotiques Bach, Mozart, Beethoven, Wagner et des centaines d'autres dont vous ne connaissez même pas le nom et dont vous n'avez jamais écouté la musique, cela vous regarde, mais ça n'intéresse personne. Gardez vos goûts et votre vision de la musique pour votre vie privée : vous pouvez peut-être imaginé, par respect pour autrui, que certaines personnes ne partagent pas du tout votre passion exclusive pour Brassens et votre mépris pour tout "le reste". Merci. Par ailleurs, que vous soyez fier de votre ignorance, cela ne dérange personne, mais cela n'est guère flatteur pour vous. Car "le reste" que vous considérez comme "anecdotique", vous n'en connaissez absolument rien : donc vous portez un jugement sur des choses que vous ignorez. Bonne journée avec Brassens.

Julien T

@Horizon 77 En tant que fan de Brassens j'ai le droit de dire que c'est "le meilleur" il me semble. Comme le chrétien à le droit de dire que seul Jésus est Dieu sans préciser "pour moi, mais ce n'est que mon avis je peux me tromper etc". Oui, pour moi le reste est anecdotique ou moins important comparé à Brassens.

10 More Replies...

Philippe Nobili

Sans parler du texte (savoureux), quiconque a essayé de chanter ceci une fois avec une guitare ne peut être que soufflé par le talent de musicien de Brassens...

Anselmo Alias

Surtout celle-ci...Brassens était un grand musicien...et un grand poète...

An Individualist

Oui. Tellement plus complexe que ça en a l'air...

joel reant

Chez l'épicier pas d'argent pas d'épices , chez la belle Suzon pas d'argent pas de cuisses , le texte est sublime

More Comments

More Videos