Jeanne
Georges Brassens Lyrics


Chez Jeanne, la Jeanne
Son auberge est ouverte aux gens sans feu ni lieu
On pourrait l'appeler l'auberge de Bon Dieu
S'il n'en existait déjà une
La dernière où l'on peut entrer
Sans frapper, sans montrer patte blanche

Chez Jeanne, la Jeanne
On est n'importe qui, on vient n'importe quand
Et, comme par miracle, par enchantement
On fait partie de la famille
Dans son cœur, en s'poussant un peu
Reste encore une petite place

La Jeanne, la Jeanne
Elle est pauvre et sa table est souvent mal servie
Mais le peu qu'on y trouve assouvit pour la vie
Par la façon qu'elle le donne
Son pain ressemble à du gâteau
Et son eau à du vin comme deux gouttes d'eau

La Jeanne, la Jeanne
On la paie quand on peut des prix mirobolants
Un baiser sur son front ou sur ses cheveux blancs
Un semblant d'accord de guitare
L'adresse d'un chat échaudé
Ou d'un chien tout crotté comm' pourboire

La Jeanne, la Jeanne
Dans ses ros's et ses choux n'a pas trouvé d'enfant
Qu'on aime et qu'on défend contre les quatre vents
Et qu'on accroche à son corsage
Et qu'on arrose avec son lait
D'autres qu'elle en seraient tout's chagrines

Mais Jeanne, la Jeanne
Ne s'en soucie pas plus que de colin-tampon
Etre mère de trois poulpiquets, à quoi bon
Quand elle est mère universelle
Quand tous les enfants de la terre
De la mer et du ciel sont à elle

Lyrics © Universal Music Publishing Group
Written by: GEORGES CHARLES BRASSENS

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comment from YouTube:

Alain Cubeddu

Chez Jeanne, la Jeanne
Son auberge est ouverte aux gens sans feu ni lieu
On pourrait l'appeler l'auberge de Bon Dieu
S'il n'en existait déjà une
La dernière où l'on peut entrer
Sans frapper, sans montrer patte blanche

Chez Jeanne, la Jeanne
On est n'importe qui, on vient n'importe quand
Et, comme par miracle, par enchantement
On fait partie de la famille
Dans son cœur, en s'poussant un peu
Reste encore une petite place

La Jeanne, la Jeanne
Elle est pauvre et sa table est souvent mal servie
Mais le peu qu'on y trouve assouvit pour la vie
Par la façon qu'elle le donne
Son pain ressemble à du gâteau
Et son eau à du vin comme deux gouttes d'eau

La Jeanne, la Jeanne
On la paie quand on peut des prix mirobolants
Un baiser sur son front ou sur ses cheveux blancs
Un semblant d'accord de guitare
L'adresse d'un chat échaudé
Ou d'un chien tout crotté comm' pourboire

La Jeanne, la Jeanne
Dans ses ros's et ses choux n'a pas trouvé d'enfant
Qu'on aime et qu'on défend contre les quatre vents
Et qu'on accroche à son corsage
Et qu'on arrose avec son lait
D'autres qu'elle en seraient tout's chagrines

Mais Jeanne, la Jeanne
Ne s'en soucie pas plus que de colin-tampon
Etre mère de trois poulpiquets, à quoi bon
Quand elle est mère universelle
Quand tous les enfants de la terre
De la mer et du ciel sont à elle



All comments from YouTube:

Alexandre Bamatembera

J'ai découvert les chansons de Brassens un an avant la fin de mes humanités classiques, à l'Athénée Royal de Bukavu, en RDC, dans une école laïque. Les chansons de Brassens m'avaient ouvert les yeux sur beaucoup de choses de la vie. Je remercie ce prof de Français, Amisi Mabanze Nkula, car 40 ans après je m'en rappelle encore et j'ai transmis ce même bagage à mes enfants et mon entourage. Dans la même suite, ce même prof de français, nous avait fait découvrir Brel, Moustaki, ... Mais pourquoi les écoles chrétiennes ne voulaient pas enseigner les textes de ces grands poètes ?

ely ejoty

@rocky brule Oui, mais ça, c'est valable pour n'importe quel poète ou écrivain. Les textes qu'on donne à étudier doivent bien sûr être choisis en fonction de l'âge des élèves. On ne fait pas apprendre aux enfants les contes de La Fontaine mais ses fables.
Mais encore une fois, on ne doit pas confondre la chanson et la poésie. Tout auteur qui écrit les 2 sait qu'on n'écrit pas une chanson (qui doit se plier à des impératifs musicaux) comme une poésie, l'une est faite pour être lue en particulier et l'autre pour être entendue en groupe. Ils dissocient les 2.

rocky brule

j'imagine mal la chanson du pornographe à l'école , qu'elle soit laïque ou religieuse d'ailleurs ^^
de même pour Brel et sa chanson sur le diable .

ely ejoty

Les écoles.... moi c'est dans une école chrétienne que j'ai découvert Brassens, Brel, Leclerc, Béart et les autres. Mais pas dans les cours de Français où on nous enseignait la poésie. Parce qu'attention danger, il ne faudrait surtout pas que la chanson qui est un art à part entière, différent de la poésie, prenne le pas sur celle-ci.
Il faudrait dans ce cas qu'on ouvre des cours de ... chanson (et qu'on explique la différence entre chanson et poésie - on n'écrit pas une chanson comme un poésie). Le mieux c'est bien sûr d'aimer les deux.
Brassens est un des géants de la chanson. Mais grand poète..... c'est autre chose. Savez-vous qu'avant de se lancer dans la chanson il a tenté sa chance en tant que poète. Et de son propre aveu, c'est lorsqu'il a compris qu'il ne serait jamais Apollinaire (c'est lui qui le dit) qu'il a décidé d'opter pour la chanson. Et comme il a bien fait.
Car en effet si Brassens, ce grand de l'art mineur est accepté dans la poésie, il n'y occupe pas du tout la même place que celle qu'il occupe dans la chanson.
D'ailleurs les poètes aujourd'hui c''est un public restreint., De merveilleux poètes ne sont plus lu par personne. Et je vous garantis bien que si Brassens, s'était évertué à rester poète, il ne serait pas plus que les autres.

L'apprenti

Quelle belle histoire

colette HAMEL

Le quartier où il a vécu est classé (à cause de ses toits un peu drôles !). je ne sais pas si la maison de jeanne est ancore debout mais je n'ai pas retrouvé la cabine téléphonique où il avait décidé de planter ......un citronnier !!! Je sors d'une école catho où l'on apprenait CERTAINES chanson de brassens ;la mère sup' adorait cet homme !!!

47 ronin

Georges Brassens plus qu'un poète un homme d'une grande gentillesse qui n'a jamais renier ses origines populaires il n'a jamais oublier Jeanne cette femme extraordinaire avec un grand cœur Georges nous t'aimons toujours

ely ejoty

Plus qu'un poète... pas forcément. Mais assurément autre chose, un grand de la CHANSON, un art à part entière différent de la poésie. qui devrait aujourd'hui n'avoir plus besoin de ces alibis poésie ou musique, pour être reconnu.

47 ronin

@Hossam Lala El Mekkawy merci à vous qui avait aussi une très belle âme un très beau cœur nous partageons le même amour pour Georges Brassens

Hossam Lala El Mekkawy

Votre commentaire sur la chanson la Jeanne , de Mr. Brassens , montre votre beauté de coeur & Âme. Sincèrement.

More Comments

More Videos