Le Mauvais Sujet Repenti
Georges Brassens Lyrics


Elle avait la taill'faite au tour
Les hanches pleines, Et chassait l'mâle aux alentours
De la Mad'leine
À sa façon d'me dir', mon rat
Est-ce que j'te tente?
Je vis que j'avais affaire à
Un'débutante

L'avait l'don, c'est vrai, j'en conviens
L'avait l'génie
Mais sans technique, un don n'est rien
Qu'un'sal'manie
Certes, on ne se fait pas putain
Comme on s'fait nonne
C'est du moins c'qu'on prêche, en latin
À la Sorbonne

Me sentant rempli de pitié
Pour la donzelle
J'lui enseignai, de son métier
Les p'tit's ficelles
J'lui enseignai l'moyen d'bientôt
Faire fortune
En bougeant l'endroit où le dos
R'ssemble à la lune

Car, dans l'art de fair'le trottoir
Je le confesse
Le difficile est d'bien savoir
Jouer des fesses
On n'tortill'pas son popotin
D'la mêm'manière
Pour un droguiste, un sacristain
Un fonctionnaire

Rapidement instruite par
Mes bons offices
Elle m'investit d'une part
D'ses bénéfices
On s'aida mutuellement
Comm'dit l'poète
Ell'était l'corps, naturell'ment
Puis moi la tête

Un soir, à la suite de
Manœuvres douteuses
Ell'tomba victim'd'une
Maladie honteuses
Lors, en tout bien, toute amitié
En fille probe
Elle me passa la moitié
De ses microbes

Après des injections aiguës
D'antiseptique
J'abandonnai l'métier d'cocu
Systématique
Elle eut beau pousser des sanglots
Braire à tu'-tête
Comme je n'étais qu'un salaud
J'me fis honnête

Sitôt privé'de ma tutell'
Ma pauvre amie
Courrut essuyer du bordel
Les infamies
Paraît qu'ell's'vend même à des flics
Quell'décadence
Y a plus d'moralité publique
Dans notre France

Lyrics © Warner/Chappell Music, Inc.
Written by: GEORGES CHARLES BRASSENS, EUGENE-LOUIS-HENRI. METEHEN

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comments from YouTube:

ely ejoty

@Moul L'économie
Ah non ! Pas pour parler. Moi mon propos est de défendre la chanson en tant qu'art à part entière. Un art, que même si vous le trouvez trop mineur pour vous, est fait de poésie et de musique, mais différent (comme la B D ni littérature ni peinture).La poésie, c'est de l'écrit fait pour être lui. La chanson est destinée à être entendue.
Dans cet art Brassens est avec quelques autres "un géant".
Par contre :
Brassens poète. c'est votre favori et c'est votre droit. Mais ça ne suffit pas toujours. Pour certains leur favori sur Y Tube, c'est A Barrière (Ils disent le plus grand - J'ai même vu Aznavour : Le plus grand poète de tous les temps).
La réalité pour Brassens c'est que :
Br. avant d'opter pour la chanson a été poète, il a décidé d'arrêter assez vite, c'est lui qui le dit lorsqu'il il a compris qu'il ne serait jamais Apollinaire,
Br. lorsqu'on l'appelait poète répondait "Lisez Verlaine ça rend humble"
Et pour conclure. Dans le milieu du "public poésie", (que je connais et qui n'est pas celui de la chanson poétique) ils aiment beaucoup Brassens, en tant qu'artiste..... de la chanson.. Le poète, ils l'acceptent parmi eux, mais ne lui accordent plus dut tout la même place que celle qu'il occupe dans la chanson.
Brassens a reçu le "Prix poésie de l'Ac. Française, si vous aviez pu lire les protestations du milieu e la poésie........



michel couvelard

Cet enregistrement n'est pas l'original, il manque la strophe 6
Quand la pauvrette à la maison
Rentrait bredouille
Je lui flanquais plus qu' de raison
Des ratatouilles
Lui souviendrait-il encor du
Bidet d'hygiène 
Avec lequel j'avais fendu
Sa boit' crânienne.
Un super fan de Brassens depuis....1952!!!



All comments from YouTube:

hans müller

un classique dont on ne se lasse pas ... merci Georges, toi qui es parti trop tôt ...

MrLinoventura

bravo....encore et toujours !

Marc Lebourg

Quel délice....Intelligence et humanisme...

Karim DERRAZ

Magnifique

xapile

quand j'entends des textes comme cela , concis , choisis , ou il n'y a pas un mot de trop , et pleins d'humour , je me dis que c'est pas demain la veille qu'on va en retrouver des pareils

Luc ky

requiem pour une putain ...

Moul L'économie

Le seul poète qui assouvit ma soif pour la poésie comme il assouvit la soif d'une fleur toute jolie

ely ejoty

@Moul L'économie je ne vous force à rien. Mais par contre ''Mon avis" ? dites-vous Pas du tout ! il ne 's'agit pas que d'un avis. Je peux les argumenter (D'ailleurs quand je prends la peine de citer Brassens lui-même, il s'agit alors de SON avis et non du mien) :
Aussi :
Pour ce qui est de mes propos sur la chanson, art à part entière, vous pouvez vous les faire confirmer en allant consulter l'excellent ouvrage de la collection "Que sais-je" "La chanson française, paru aux Presses universitaire de France" (Vous y apprendrez l'origine de la "chanson à texte" inventée en France au XVIème siècle par les poète du temps alliés aux plus grands musiciens, qu'ils ont tout de suite différencié de leur poésie).
Pour les propos de Brassens vous pouvez les retrouver dans ses biographies (je vous recommande celles de la revue Chorus) et lors de nombreux interviews dont certains qu'on retrouve sur Y Tube. Le passage sur Apollinaire, on l'a entendu assez récemment à la télé dans une émission qui lui était consacrée.
Et pour le sentiment du "public poésie" je vous suggère d'aller écouter en poscast sur Fr. Musique l'émission consacrée à Pierre Bénichou (lors de son décès) qui explique pourquoi Brassens dont "la belle ouvrage" ne peut être considérée comme de la "grande poésie".
Bonne soirée !

Moul L'économie

@ely ejoty ça reste votre avis... Je ne l'accepte tout de même pas.
Merci pour cet échange

ely ejoty

@Moul L'économie
Ah non ! Pas pour parler. Moi mon propos est de défendre la chanson en tant qu'art à part entière. Un art, que même si vous le trouvez trop mineur pour vous, est fait de poésie et de musique, mais différent (comme la B D ni littérature ni peinture).La poésie, c'est de l'écrit fait pour être lui. La chanson est destinée à être entendue.
Dans cet art Brassens est avec quelques autres "un géant".
Par contre :
Brassens poète. c'est votre favori et c'est votre droit. Mais ça ne suffit pas toujours. Pour certains leur favori sur Y Tube, c'est A Barrière (Ils disent le plus grand - J'ai même vu Aznavour : Le plus grand poète de tous les temps).
La réalité pour Brassens c'est que :
Br. avant d'opter pour la chanson a été poète, il a décidé d'arrêter assez vite, c'est lui qui le dit lorsqu'il il a compris qu'il ne serait jamais Apollinaire,
Br. lorsqu'on l'appelait poète répondait "Lisez Verlaine ça rend humble"
Et pour conclure. Dans le milieu du "public poésie", (que je connais et qui n'est pas celui de la chanson poétique) ils aiment beaucoup Brassens, en tant qu'artiste..... de la chanson.. Le poète, ils l'acceptent parmi eux, mais ne lui accordent plus dut tout la même place que celle qu'il occupe dans la chanson.
Brassens a reçu le "Prix poésie de l'Ac. Française, si vous aviez pu lire les protestations du milieu e la poésie........

More Comments

More Videos