Le Prince Des Amphores
Juliette Lyrics


Jump to: Overall Meaning ↴  Line by Line Meaning ↴

De toute éternité, l'univers a compté
Plus de suce-goulots qu'il n'y a d'honnêtes gens
Plus d'ivrognes que de dames de charité
Plus de fesse-tonneaux que de chênes pensants
Tout buveur se doit donc de leur porter un ban
Que ces maîtres aient pour nom Bacchus ou Rabelais
Haddock ou Bukowski, Boris Eltsine ou Pan,
Odin ou Dionysos ou ce bon vieux Noé
Mais tous ces baronnets, quelle que soit leur descente
Quels que soient leur mérite et leur gloire non feinte
Ne peuvent, même s'ils sont sur la bonne pente,
Revendiquer le titre de roi des torche-pintes

Car, au-dessus d'eux tous, je suis bien le plus grand
Seigneur des beuveries à rouler sous les bancs
Rond comme un baptistère
Bourré comme un cimetière
Je suis ivre mort
Le prince des amphores
Les hommes
Me nomment
Dieu le père

C'est d'ailleurs, je l'avoue, cet aimable penchant
Qui vaut à votre globe son air un peu bancal
Je l'ai sculpté bien rond, pourtant, j'en suis conscient,
Pas tout à fait d'aplomb du Néfoud au Bengale
Là, un typhon fripon vient chatouiller vos côtes
Et rase une cité d'un petit coup de lame
Ailleurs soudain, la Terre, façon vieille bigote,
Se craquelle et avale cinquante ou cent mille âmes
On me reproche aussi quelques volcans qui grondent
Ou l'eau qui noie la Chine et boude le Sahel
Bévues bien es'cusables puisqu'en créant le Monde
Je n'en étais pas à mon premier hydromel

Ça fait déjà longtemps, bien avant la Genèse,
Que je me prends des cuites à rouler sous les chaises
Noir comme une soutane
Chargé comme un âne
Je suis ivre mort
Le prince des amphores
Les hommes
Me nomment
Dieu le Père

Même mon grand chef-d'œuvre, l'humaine mécanique,
Peut paraître victime de ce travers divin
A qui s'attarde sur un lépreux trisomique,
Un cul-de-jatte sourd ou un aveugle nain
Et même un corps bien fait, du moins en apparence,
Voyez comme il finit après trois tours de piste
Tremblote, couenne flasque et méninges en partance
En attendant que l'âme joue les séparatistes
J'en entends plus d'un qui crie au travail bâclé
Pourtant, j'ai réfléchi en créant cette vie
Mais quand j'ai bricolé l'homme en mon atelier
J'avais légèrement forcé sur l'ambroisie

Raide comme la justice
Vidant tous les calices
Je suis ivre mort
Le prince des amphores

Le ciel fumait encore de ces vapeurs d'alcool
Lorsque j'ai décidé d'usiner vos humeurs
Dans ma douce euphorie, j'en ai sorti de drôles
Tel l'amour qu'on loue tant et pourtant dont on meurt
Les pulsions qui animent tous ces docteurs ès-deuil
Conscience vert-de-gris, crâne et cerveau rasés
Riant de voir saigner un frère ou un chevreuil
Tous ceux que font frémir l'odeur de la curée
Et, dans le même élan de ma patte inspirée,
Je vous ai envoyé le marchand de canons
Le grippe-sou repu ignorant l'affamé
Le tyran qui fait taire la voix qui lui crie non
Et c'est également de mon divin képi
Que j'ai sorti l'orgueil, l'envie, la lâcheté,
La bêtise, l'arrogance, la peur, la jalousie,
La colère, l'égoïsme, la haine, la vanité

Mais le pire de tout, ineffable largesse,
Dernier raffinement, j'ai suggéré aux hommes




L'envie de croire en moi et, le temps d'une messe,
De boire à ma santé en chantant "Te Deum" !

Overall Meaning

The song Le Prince Des Amphores, by Juliette, speaks of the origins of the universe and the prevalence of drinking over the ages. The lyrics suggest that drinking, and its associated culture, is far more common and widespread than holier pursuits such as charity work, as there have been more drinkers than charitable individuals since the dawn of time. The singer argues that every drinker should pay their respects to the masters of the art, whether they go by the names of Bacchus, Rabelais or even Haddock, Bukowski, Boris Eltsine or Pan, among others. However, regardless of who holds this title, nobody can claim to be the king of the pint-torchers, as this title belongs to the singer alone.


The singer then goes on to suggest that their own personal penchant for drinking is responsible for the world being slightly off-kilter. They acknowledge that the planet indeed has its flaws, including typhoons that cause untold damage, earthquakes that take countless lives, and volcanoes that erupt without warning. The singer argues that some of the biggest disasters the world has seen are excusable, as they were caused in moments of vulnerability, while they were creating life, and not through malicious intent. They argue that their influence can even be seen within the human race, where art, science, and industry have all been shaped by their divine hand, although not always to the benefit of humankind.


Line by Line Meaning

De toute éternité, l'univers a compté
From as far back as anyone can remember, the universe has always had


Plus de suce-goulots qu'il n'y a d'honnêtes gens
More suckers than honest people


Plus d'ivrognes que de dames de charité
More drunks than charitable women


Plus de fesse-tonneaux que de chênes pensants
More buttock-kegs than thinking oaks


Tout buveur se doit donc de leur porter un ban
Every drinker must therefore hold a grudge against them


Que ces maîtres aient pour nom Bacchus ou Rabelais
Whether these masters are called Bacchus or Rabelais


Haddock ou Bukowski, Boris Eltsine ou Pan,
Haddock or Bukowski, Boris Yeltsin or Pan,


Odin ou Dionysos ou ce bon vieux Noé
Odin or Dionysus or good old Noah


Mais tous ces baronnets, quelle que soit leur descente
But all these barons, whatever their lineage


Quels que soient leur mérite et leur gloire non feinte
Whatever their merit and their genuine glory


Ne peuvent, même s'ils sont sur la bonne pente,
Cannot, even if they are on the right path,


Revendiquer le titre de roi des torche-pintes
Claim the title of king of the mug-torches


Car, au-dessus d'eux tous, je suis bien le plus grand
Because above them all, I am indeed the greatest


Seigneur des beuveries à rouler sous les bancs
Lord of the drunkenness to roll under the benches


Rond comme un baptistère
Round as a baptismal font


Bourré comme un cimetière
Stuffed like a cemetery


Je suis ivre mort
I am dead drunk


Le prince des amphores
The prince of the amphorae


Les hommes
Men


Me nomment
Call me


Dieu le père
God the father


C'est d'ailleurs, je l'avoue, cet aimable penchant
This delightful inclination, I confess,


Qui vaut à votre globe son air un peu bancal
Is what gives your globe its slightly wobbly air


Je l'ai sculpté bien rond, pourtant, j'en suis conscient,
I shaped it round, yet I am aware that


Pas tout à fait d'aplomb du Néfoud au Bengale
It is not quite level from the Neffud to Bengal


Là, un typhon fripon vient chatouiller vos côtes
There, a rogue typhoon tickles your ribs


Et rase une cité d'un petit coup de lame
And shaves a city with a little swipe


Ailleurs soudain, la Terre, façon vieille bigote,
Elsewhere suddenly, the Earth, like an old prude,


Se craquelle et avale cinquante ou cent mille âmes
Cracks and swallows fifty or a hundred thousand souls


On me reproche aussi quelques volcans qui grondent
I am also blamed for some rumbling volcanoes


Ou l'eau qui noie la Chine et boude le Sahel
Or the water that drowns China and shuns the Sahel


Bévues bien es'cusables puisqu'en créant le Monde
Excusable mistakes since when creating the world


Je n'en étais pas à mon premier hydromel
I was not on my first mead


Ça fait déjà longtemps, bien avant la Genèse,
It has been a long time, long before Genesis,


Que je me prends des cuites à rouler sous les chaises
That I have been getting drunk, rolling under chairs


Noir comme une soutane
Black as a cassock


Chargé comme un âne
Loaded like a donkey


Je suis ivre mort
I am dead drunk


Le prince des amphores
The prince of the amphorae


Les hommes
Men


Me nomment
Call me


Dieu le Père
God the Father


Même mon grand chef-d'œuvre, l'humaine mécanique,
Even my greatest masterpiece, human mechanics,


Peut paraître victime de ce travers divin
May seem to be a victim of this divine flaw


A qui s'attarde sur un lépreux trisomique,
To those who dwell on a leprous trisomic


Un cul-de-jatte sourd ou un aveugle nain
A deaf legless person or a blind dwarf


Et même un corps bien fait, du moins en apparence,
And even a well-formed body, at least in appearance,


Voyez comme il finit après trois tours de piste
Look how it ends after three laps


Tremblote, couenne flasque et méninges en partance
Shaking, flabby skin, and brains on their way out


En attendant que l'âme joue les séparatistes
Until the soul plays the separatists


J'en entends plus d'un qui crie au travail bâclé
I hear more than one cry out over sloppy work


Pourtant, j'ai réfléchi en créant cette vie
Yet, I have thought carefully when creating this life


Mais quand j'ai bricolé l'homme en mon atelier
But when I tinkered with man in my workshop


J'avais légèrement forcé sur l'ambroisie
I had slightly overindulged in ambrosia


Raide comme la justice
Stiff as justice


Vidant tous les calices
Emptying all the chalices


Je suis ivre mort
I am dead drunk


Le prince des amphores
The prince of the amphorae


Le ciel fumait encore de ces vapeurs d'alcool
The sky still smoked with these alcohol fumes


Lorsque j'ai décidé d'usiner vos humeurs
When I decided to manufacture your moods


Dans ma douce euphorie, j'en ai sorti de drôles
In my sweet euphoria, I came up with some funny ones


Tel l'amour qu'on loue tant et pourtant dont on meurt
Like the love we praise so much and yet die of


Les pulsions qui animent tous ces docteurs ès-deuil
The impulses that drive all these doctors of mourning


Conscience vert-de-gris, crâne et cerveau rasés
Green-gray consciousness, skull and brain shaved


Riant de voir saigner un frère ou un chevreuil
Laughing at the sight of a brother or a deer bleeding


Tous ceux que font frémir l'odeur de la curée
All those who tremble at the scent of the hunt


Et, dans le même élan de ma patte inspirée,
And, in the same spirit of my inspired paw,


Je vous ai envoyé le marchand de canons
I sent you the merchant of cannons


Le grippe-sou repu ignorant l'affamé
The satiated miser ignoring the hungry


Le tyran qui fait taire la voix qui lui crie non
The tyrant who silences the voice that says no to him


Et c'est également de mon divin képi
And it is also from my divine kepi


Que j'ai sorti l'orgueil, l'envie, la lâcheté,
That I brought out pride, envy, cowardice,


La bêtise, l'arrogance, la peur, la jalousie,
Stupidity, arrogance, fear, jealousy,


La colère, l'égoïsme, la haine, la vanité
Anger, selfishness, hate, vanity


Mais le pire de tout, ineffable largesse,
But the worst of all, ineffable largesse,


Dernier raffinement, j'ai suggéré aux hommes
The ultimate refinement, I suggested to men


L'envie de croire en moi et, le temps d'une messe,
The desire to believe in me and, during a mass,


De boire à ma santé en chantant "Te Deum" !
To drink to my health singing "Te Deum"!




Contributed by Madelyn E. Suggest a correction in the comments below.
To comment on or correct specific content, highlight it

Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found