Sur l'oreiller
Juliette Lyrics


Jump to: Overall Meaning ↴  Line by Line Meaning ↴

J'aurai beaucoup trop chaud peut-être
Il fera sombre, que m'importe
Je n'ouvrirai pas la fenêtre
Et laisserai fermée ma porte
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Votre parfum Sur L'oreiller
Laissez-moi deviner
Ces subtiles odeurs
Et promener mon nez
Parfait inquisiteur
Il y a des fleurs en vous
Que je ne connais pas
Et que gardent jaloux
Les replis de mes draps
Oh, la si fragile prison!
Il suffirait d'un peu de vent
Pour que les chères émanations
Quittent ma vie et mon divan
Tenez, voici, j'ai découvert
Dissimulées sous l'évidence
De votre Chanel ordinaire
De plus secrètes fulgurances
Il me faudrait les retenir
Pour donner corps à l'éphémère
Recomposer votre élixir
Pour en habiller mes chimères
Sans doute il y eut des rois
Pour vous fêter enfant
En vous disant "Reçois
Et la myrrhe et l'encens"
Les fées de la légende
Penchées sur le berceau
Ont fleuri de lavande
Vos yeux et votre peau
J'ai deviné tous vos effets
Ici l'empreinte du jasmin
Par là la trace de l'oeillet
Et là le soupçon de benjoin
Je pourrais dire ton enfance
Elle est dans l'essence des choses
Je sais le parfum des vacances
Dans les jardins couverts de roses
Une grand-mère aux confitures
Un bon goûter dans la besace
Piquantes ronces, douces mûres
L'enfance est un parfum tenace
Tout ce sucre c'est vous
Tout ce sucre et ce miel
Le doux du roudoudou
L'amande au caramel
Les filles à la vanille
Les garçons au citron
L'été sous la charmille
Et l'hiver aux marrons
Je reprendrais bien volontiers
Des mignardises que tu recèles
Pour retrouver dans mon soulier
Ma mandarine de Noël

Voici qu'au milieu des bouquets
De douces fleurs et de bonbons
S'offre à mon nez soudain inquiet
Une troublante exhalaison
C'est l'odeur animale
De l'humaine condition
De la sueur et du sale
Et du mauvais coton
Et voici qu'ils affleurent
L'effluve du trépas
L'odeur d'un corps qui meurt
Entre ses derniers draps

Avant que le Temps souverain
Et sa cruelle taquinerie
N'emportent votre amour ou le mien
Vers d'autres cieux ou d'autres lits
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié




Sur les décombres de nos désirs
Toute votre âme Sur L'oreiller

Overall Meaning

In "Sur l'oreiller," Juliette describes the power and cohesiveness of scent in invoking memories and emotions. She describes the sense of smell as a "perfect inquisitor," that can reveal subtle odors and hidden memories. She refuses to open the window and instead locks the door, wanting to hold onto the scent enveloping her for as long as possible. She lists the different scents she identifies on the pillow, from jasmine to caramel, and traces them back to specific memories, such as childhood holidays and sweet treats. The song ends with a reminder that, despite the fleeting nature of memory and love, scent can serve as a lasting reminder of both.


Line by Line Meaning

J'aurai beaucoup trop chaud peut-être
Maybe I'll be too hot


Il fera sombre, que m'importe
It'll be dark, I don't care


Je n'ouvrirai pas la fenêtre
I won't open the window


Et laisserai fermée ma porte
And leave my door closed


Je veux garder pour en mourir
I want to keep and die with


Ce que vous avez oublié
What you forgot


Sur les décombres de nos désirs
On the ruins of our desires


Votre parfum Sur L'oreiller
Your scent on the pillow


Laissez-moi deviner
Let me guess


Ces subtiles odeurs
Those subtle scents


Et promener mon nez
And walk my nose


Parfait inquisiteur
A perfect inquisitor


Il y a des fleurs en vous
There are flowers within you


Que je ne connais pas
That I don't know


Et que gardent jaloux
And that are jealously kept


Les replis de mes draps
In the folds of my sheets


Oh, la si fragile prison!
Oh, such a fragile prison!


Il suffirait d'un peu de vent
It would take just a little wind


Pour que les chères émanations
For the dear emanations


Quittent ma vie et mon divan
To leave my life and my couch


Tenez, voici, j'ai découvert
Look, here, I've discovered


Dissimulées sous l'évidence
Hidden beneath the obviousness


De votre Chanel ordinaire
Of your ordinary Chanel


De plus secrètes fulgurances
Even more secret flashes


Il me faudrait les retenir
I would need to hold onto them


Pour donner corps à l'éphémère
To give substance to the ephemeral


Recomposer votre élixir
Recompose your elixir


Pour en habiller mes chimères
To dress my dreams with it


Sans doute il y eut des rois
No doubt there were kings


Pour vous fêter enfant
To celebrate you as a child


En vous disant "Reçois
By telling you "Receive


Et la myrrhe et l'encens"
And the myrrh and incense"


Les fées de la légende
The fairies of legend


Penchées sur le berceau
Leaning over the cradle


Ont fleuri de lavande
Have bloomed with lavender


Vos yeux et votre peau
Your eyes and your skin


J'ai deviné tous vos effets
I have guessed all your effects


Ici l'empreinte du jasmin
Here the imprint of jasmine


Par là la trace de l'oeillet
Over there the trace of carnation


Et là le soupçon de benjoin
And there the hint of benzoin


Je pourrais dire ton enfance
I could tell of your childhood


Elle est dans l'essence des choses
It's in the essence of things


Je sais le parfum des vacances
I know the scent of vacations


Dans les jardins couverts de roses
In gardens covered with roses


Une grand-mère aux confitures
A grandmother making jam


Un bon goûter dans la besace
A good snack in the bag


Piquantes ronces, douces mûres
Prickly brambles, sweet blackberries


L'enfance est un parfum tenace
Childhood is a tenacious scent


Tout ce sucre c'est vous
All that sugar is you


Tout ce sucre et ce miel
All that sugar and honey


Le doux du roudoudou
The sweetness of the candy


L'amande au caramel
The almond with caramel


Les filles à la vanille
The girls of vanilla


Les garçons au citron
The boys of lemon


L'été sous la charmille
Summer under the arbor


Et l'hiver aux marrons
And winter with chestnuts


Je reprendrais bien volontiers
I would gladly take


Des mignardises que tu recèles
Some delicacies that you have


Pour retrouver dans mon soulier
To find in my shoe again


Ma mandarine de Noël
My Christmas tangerine


Voici qu'au milieu des bouquets
Here, in the midst of the bouquets


De douces fleurs et de bonbons
Of sweet flowers and candies


S'offre à mon nez soudain inquiet
Comes to my suddenly worried nose


Une troublante exhalaison
A troubling exhalation


C'est l'odeur animale
It's the animal scent


De l'humaine condition
Of the human condition


De la sueur et du sale
Of sweat and dirt


Et du mauvais coton
And of bad cotton


Et voici qu'ils affleurent
And here they surface


L'effluve du trépas
The scent of death


L'odeur d'un corps qui meurt
The smell of a dying body


Entre ses derniers draps
Between its last sheets


Avant que le Temps souverain
Before the sovereign Time


Et sa cruelle taquinerie
And its cruel teasing


N'emportent votre amour ou le mien
Carry away your love or mine


Vers d'autres cieux ou d'autres lits
To other skies or other beds


Je veux garder pour en mourir
I want to keep and die with


Ce que vous avez oublié
What you forgot


Sur les décombres de nos désirs
On the ruins of our desires


Toute votre âme Sur L'oreiller
Your entire soul On the pillow




Contributed by Adeline H. Suggest a correction in the comments below.
To comment on or correct specific content, highlight it

Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comment from YouTube:

Enrique baeza-martínez

J'aurai beaucoup trop chaud peut-être
Il fera sombre, que m'importe
Je n'ouvrirai pas la fenêtre
Et laisserai fermée ma porte
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Votre parfum Sur L'oreiller
Laissez-moi deviner
Ces subtiles odeurs
Et promener mon nez
Parfait inquisiteur
Il y a des fleurs en vous
Que je ne connais pas
Et que gardent jaloux
Les replis de mes draps
Oh, la si fragile prison!
Il suffirait d'un peu de vent
Pour que les chères émanations
Quittent ma vie et mon divan
Tenez, voici, j'ai découvert
Dissimulées sous l'évidence
De votre Chanel ordinaire
De plus secrètes fulgurances
Il me faudrait les retenir
Pour donner corps à l'éphémère
Recomposer votre élixir
Pour en habiller mes chimères
Sans doute il y eut des rois
Pour vous fêter enfant
En vous disant "Reçois
Et la myrrhe et l'encens"
Les fées de la légende
Penchées sur le berceau
Ont fleuri de lavande
Vos yeux et votre peau
J'ai deviné tous vos effets
Ici l'empreinte du jasmin
Par là la trace de l'oeillet
Et là le soupçon de benjoin
Je pourrais dire ton enfance
Elle est dans l'essence des choses
Je sais le parfum des vacances
Dans les jardins couverts de roses
Une grand-mère aux confitures
Un bon goûter dans la besace
Piquantes ronces, douces mûres
L'enfance est un parfum tenace
Tout ce sucre c'est vous
Tout ce sucre et ce miel
Le doux du roudoudou
L'amande au caramel
Les filles à la vanille
Les garçons au citron
L'été sous la charmille
Et l'hiver aux marrons
Je reprendrais bien volontiers
Des mignardises que tu recèles
Pour retrouver dans mon soulier
Ma mandarine de Noël
Voici qu'au milieu des bouquets
De douces fleurs et de bonbons
S'offre à mon nez soudain inquiet
Une troublante exhalaison
C'est l'odeur animale
De l'humaine condition
De la sueur et du sale
Et du mauvais coton
Et voici qu'ils affleurent
L'effluve du trépas
L'odeur d'un corps qui meurt
Entre ses derniers draps
Avant que le Temps souverain
Et sa cruelle taquinerie
N'emportent votre amour ou le mien
Vers d'autres cieux ou d'autres lits
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Toute votre âme Sur L'oreiller



All comments from YouTube:

Leonor Bolcatto

Juliette est une grande dame ! une grand voix des grand texte et de la grande musique! merci d'exister et de nous donner encore de la culture qui ne réponds pas forcément aux "canons" de notre époque trop souvent dépourvus de profondeur ! pour ceux qui ont facebook utiliser au moins ce moyen de communication pour partager les belles choses qui existent! militez pour nos artistes !

bbbb

dommage le manque d'image, cette femme a tout simplement des textes magnifiques

Marie de Vannes

Sublime chanson (ma préférée,) où tout se retrouve dans tout, et où la vie rampe, court et accourt !

Jose Gallego

Buenisima, gran cantante, la deberian relanzar a nivel internacional. MAGNIFIQUE

Damien LEMOUZY

Dieu que son succès n'est pas à la hauteur de son talent! Merci; merci Juliette pour cette élégance farouche.

siphan upravan musicien auteur compositeur

Une superbe artiste mais pas que, une belle personne !!! j'adore je partage je m'abonne

Fez Tango

C'est même un oreiller mémoire de forme et...d'odeur ! Merciii Juliette

Enrique baeza-martínez

J'aurai beaucoup trop chaud peut-être
Il fera sombre, que m'importe
Je n'ouvrirai pas la fenêtre
Et laisserai fermée ma porte
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Votre parfum Sur L'oreiller
Laissez-moi deviner
Ces subtiles odeurs
Et promener mon nez
Parfait inquisiteur
Il y a des fleurs en vous
Que je ne connais pas
Et que gardent jaloux
Les replis de mes draps
Oh, la si fragile prison!
Il suffirait d'un peu de vent
Pour que les chères émanations
Quittent ma vie et mon divan
Tenez, voici, j'ai découvert
Dissimulées sous l'évidence
De votre Chanel ordinaire
De plus secrètes fulgurances
Il me faudrait les retenir
Pour donner corps à l'éphémère
Recomposer votre élixir
Pour en habiller mes chimères
Sans doute il y eut des rois
Pour vous fêter enfant
En vous disant "Reçois
Et la myrrhe et l'encens"
Les fées de la légende
Penchées sur le berceau
Ont fleuri de lavande
Vos yeux et votre peau
J'ai deviné tous vos effets
Ici l'empreinte du jasmin
Par là la trace de l'oeillet
Et là le soupçon de benjoin
Je pourrais dire ton enfance
Elle est dans l'essence des choses
Je sais le parfum des vacances
Dans les jardins couverts de roses
Une grand-mère aux confitures
Un bon goûter dans la besace
Piquantes ronces, douces mûres
L'enfance est un parfum tenace
Tout ce sucre c'est vous
Tout ce sucre et ce miel
Le doux du roudoudou
L'amande au caramel
Les filles à la vanille
Les garçons au citron
L'été sous la charmille
Et l'hiver aux marrons
Je reprendrais bien volontiers
Des mignardises que tu recèles
Pour retrouver dans mon soulier
Ma mandarine de Noël
Voici qu'au milieu des bouquets
De douces fleurs et de bonbons
S'offre à mon nez soudain inquiet
Une troublante exhalaison
C'est l'odeur animale
De l'humaine condition
De la sueur et du sale
Et du mauvais coton
Et voici qu'ils affleurent
L'effluve du trépas
L'odeur d'un corps qui meurt
Entre ses derniers draps
Avant que le Temps souverain
Et sa cruelle taquinerie
N'emportent votre amour ou le mien
Vers d'autres cieux ou d'autres lits
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Toute votre âme Sur L'oreiller

Martine Gantier

Magnifique !! avec Juliette une pépite de très beaux textes. Un pur bonheur

Zioło

beautiful song,Juliette...French is so pleasing to the ear...to the heart...

More Comments

More Versions