La Maladie D'Amour
Michel Sardou Lyrics


Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes
Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir
Tout le long d'une vie
Elle fait pleurer les femmes
Elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux
C'est quand on en guérit

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle surprend l'écolière
Sur le banc d'une classe
Par le charme innocent
D'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue
Cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus
Ce parfum qui volait

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes
Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir

Lyrics © COATI MUNDI A. HERNANDEZ D/B/A RAINBOWPHONIC MUSIC, Universal Music Publishing Group
Written by: Jean Claudric, Yves Dessca, Jacques Abel Jules Revaud, Michel Charles Sardou

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Most interesting comments from YouTube:

rol and

La Maladie d'amour
Michel Sardou
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie
Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle surprend l'écolière sur le banc d'une classe
Par le charme innocent d'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus ce parfum qui volait
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie



Tio Zhhecky

EM PORTUGUES BRASIL
Doença do amor
Michel Sardou
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela chantageia os homens e torna o mundo maior
Às vezes dói ao longo da vida
Ela faz as mulheres chorarem, ela faz as mulheres chorarem nas sombras
Mas o mais doloroso é quando você supera isso
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela surpreende a estudante em um banco de sala de aula
Pelo charme inocente de um professor de inglês
Ela ataca na rua esse estranho que passa
E quem nunca vai esquecer esse perfume que voou
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela chantageia os homens e torna o mundo maior
Às vezes dói ao longo da vida



magalie

for the people who doesn’t understand the lyrics, I tried to translate it the best as I could ->


The Sickness of Love
Michel Sardou


It runs, it runs,
The sickness of love,
In the heart of children
From seven to seventy-seven years old.
It sings, it sings,
The insolent river
That brings together in its bed
Blond heads and grey.

It makes men sing and it makes the world grow larger.
It sometimes causes suffering throughout a lifetime.
It makes women cry, it makes people scream in the dark.
But it's most painful when people are cured of it.

It runs, it runs,
The sickness of love,
In the heart of children
From seven to seventy-seven years old.
It sings, it sings,
The insolent river
That brings together in its bed
Blond heads and grey.

It surprises the schoolgirl on the class bench
With the innocent charm of an English teacher.
Like lightning, it strikes the stranger passing in the street,
And he'll never forget that perfume that floated in the air.

It runs, it runs,
The sickness of love,
In the heart of children
From seven to seventy-seven years old.
It sings, it sings,
The insolent river
That brings together in its bed
Blond heads and grey.

It runs, it runs,
The sickness of love,
In the heart of children
From seven to seventy-seven years old.
It sings, it sings,
The insolent river
That brings together in its bed
Blond heads and grey.

It makes men sing and it makes the world grow larger.
It sometimes causes suffering throughout a lifetime.



Wiam Sekkat

Elle court, elle court, la maladie d'amour,
Dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans.
Elle chante, elle chante, la rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde.
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie.
Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.

Elle court, elle court, la maladie d'amour,

Dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans.
Elle chante, elle chante, la rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle surprend l'écolière sur le banc d'une classe
Par le charme innocent d'un professeur d'anglais.
Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus ce parfum qui volait.

Elle court, elle court, la maladie d'amour,
Dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans.
Elle chante, elle chante, la rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle court, elle court, la maladie d'amour,

Dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans.
Elle chante, elle chante, la rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.



Carla Alberto

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie
Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle surprend l'écolière sur le banc d'une classe
Par le charme innocent d'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus ce parfum qui volait

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris

Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie

A Doença do Amor
Ela corre, corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a 77 anos
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Que une em sua cama
Cabelos loiros, e cinzentos

Ela faz os homens cantarem e crescer o mundo
Faz por vezes sofrer por toda uma vida
Faz chorar as mulheres,faz gritar nas sombras
Mas o mais doloroso é quando curamos

Ela corre, corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a 77 anos
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Que une em sua cama
Cabelos loiros, e cinzentos

Surpreende um estudante no banco de uma classe
Pelo charme inocente de um professor de Inglês
Ela fulmina na rua o desconhecido que passa
E que não esquecera este perfume que voa

Ela corre, corre
A doença do amor
No coração das crianças
De sete a 77 anos
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Unindo na cama
Cabelo louro, cabelos grisalhos

Ela corre, corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a 77 anos
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Que une em sua cama
Cabelos loiros, e cinzentos

Ela faz os homens cantarem e crescer o mundo
Faz por vezes sofrer por toda uma vida

Original
Adicionar à playlist
Tamanho
A
A
Cifra
Imprimir
Corrigir
Composição: Jacques Revaux / Michel Sardou / Yves Dessca. Essa informação está errada? Nos avise



Laura

Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De 7 à 77 ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes
Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir
Tout le long d'une vie
Elle fait pleurer les femmes
Elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux
C'est quand on en guérit
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De 7 à 77 ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle surprend l'écolière
Sur le banc d'une classe
Par le charme innocent
D'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue
Cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus
Ce parfum qui volait
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De 7 à 77 ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De 7 à 77 ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes (Elle court, elle court)
(La maladie d'amour) Et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir



All comments from YouTube:

rol and

La Maladie d'amour
Michel Sardou
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie
Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre
Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle surprend l'écolière sur le banc d'une classe
Par le charme innocent d'un professeur d'anglais
Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
Et qui n'oubliera plus ce parfum qui volait
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle court, elle court
La maladie d'amour
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans
Elle chante, elle chante
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris
Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde
Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie

Dieu merci Mumbere

Courage Michel Sardou

Graciano Gaillard

Dhani Reddy

Merci beaucoup pour les paroles

kenny Rachel Tuyisenge

Merci beaucoup

sylla vieux

💯💯

26 More Replies...

Tio Zhhecky

EM PORTUGUES BRASIL
Doença do amor
Michel Sardou
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela chantageia os homens e torna o mundo maior
Às vezes dói ao longo da vida
Ela faz as mulheres chorarem, ela faz as mulheres chorarem nas sombras
Mas o mais doloroso é quando você supera isso
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela surpreende a estudante em um banco de sala de aula
Pelo charme inocente de um professor de inglês
Ela ataca na rua esse estranho que passa
E quem nunca vai esquecer esse perfume que voou
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela corre, ela corre
Doença do amor
No coração das crianças
De sete a setenta e sete
Ela canta, ela canta
O rio insolente
Quem se une em sua cama
Cabelos loiros, cabelos grisalhos
Ela chantageia os homens e torna o mundo maior
Às vezes dói ao longo da vida

Cacius DELVA

Muito obrigado para a tradução em português

Fritz Dolcine

J’avais peut être 14,15 ans lorsque je copiait ces chansons là, que de souvenirs.Maman aimait Sardou ,repose en paix petite maman.

Benoit Fritz

@Laetitia Riu Qu’il repose en paix 🙏

More Comments

More Videos