Agatha
Francis Bebey Lyrics


Jump to: Overall Meaning ↴  Line by Line Meaning ↴

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, ne me ments pas!
Ce n'est pas mon fils,
Tu le sais bien.
Ce n'est pas mon fils,
On le voit bien.
Ce n'est pas mon fils,
Même si c'est le tien.

Agatha tu ments!
Je te dis que tu m'as menti.
Ah oui, tu m'as bien entendu hein.
Moi-même ton mari, est-ce que je t'ai demandé de me mentir?
Hein? hein? hein? hein?
Ton enfant, ton fils là,
Tout le monde voit bien que ce n'est pas le mien.
Mais comment peux-tu venir me raconter n'importe quoi, Agatha?
Tu es noire des pieds à la tête, comme moi.
Alors comment as-tu pu mettre au monde un enfant blanc,
Et qui soit de moi?
Ha ha ha ha ha...

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, ne me ments pas!
Ce n'est pas mon fils,
Tu le sais bien.
Ce n'est pas mon fils,
On le voit bien.
Ce n'est pas mon fils,
Même si c'est le tien.

Agatha, tu crois que je suis complètement fou, hein?
Ecoute, tu as bien le droit de me verser encore un peu de vin de palme,
Mais non pas de me mentir!
Non, non, non, non.

Ton enfant là,
ça fait plus d'un moi que l'enfant est né,
Et jusqu'à présent il n'a toujours pas décidé de prendre la couleur locale.
Et toi tu soutiens que c'est mon fils à moi!
Hé! Agatha, vraiment!
Quel est ce gros mensonge que tu viens me dire comme ça en plein jour devant tout le monde?
Hé! Verse-moi à boire, verse-moi à boire!
Ca au moins c'est une bonne affaire.

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, ne me ments pas!
Ce n'est pas mon fils,
Tu le sais bien.
Ce n'est pas mon fils,
On le voit bien.
Ce n'est pas mon fils,
Même si c'est le tien.

Ah! Ma mère! Ma mère avait bien raison hein!
Elle avait bien raison lorsqu'elle me répétait:
"Fils, ta femme là, elle t'en fera voir de toutes les couleurs! C'est moi qui te le dis! De toutes les couleurs."
Et elle a commencé par me faire un fils blanc,
Et elle soutient que c'est mon fils à moi,
Et elle croit que je vais tomber dans le panneau, comme un imbécile.
Ha ha ha ha ha ha ha...

Mais maintenant que tu as décidé de me faire des enfants de toutes les couleurs comme ça, Agatha,
Dis-moi le prochain, il sera comment?
Un jour tu vas me faire un enfant vert ici; tu viendras encore me mentir, qu'il est noir.
Moi je te préviens, si tu fais un enfant vert,
Dis-moi seulement que l'enfant est vert,
Ne viens pas me mentir qu'il est noir!
Ha ha ha...

Des enfants de toutes les couleurs,
De toutes les couleurs.

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, ne me ments pas!
Ce n'est pas mon fils,
Tu le sais bien.
Ce n'est pas mon fils,
On le voit bien.
Ce n'est pas mon fils,
Même si c'est le tien.

Enfin, tu as de la chance hein, Agatha!
Tu as de la chance parce-que c'est le roi Salomon lui-même qui m'a dit qu'il faut garder cet enfant,
Et le considérer comme mon propre fils.
Car un enfant, qu'il vienne du ciel ou de l'enfer,
Qu'il soit blanc ou noir ou jaune ou même rouge,
Un enfant c'est toujours un enfant.
Je te dis que tu as de la chance Agatha!
Mais attention ne viens plus me mentir hein!
Hein! Agatha, Agatha, Agatha, Agatha.
Hein hein... Hein hein...

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, ne me ments pas!
Ce n'est pas mon fils,
Tu le sais bien.
Ce n'est pas mon fils,
On le voit bien.
Ce n'est pas mon fils,
Même si c'est le tien.

Qu'il soit rouge, qu'il soit jaune, qu'il soit vert, qu'il soit bleu,
De n'importe quelle couleur,
Un enfant c'est toujours un enfant...
C'est ce que le roi Salomon m'a dit.
Et oui! Agatha, verse-moi du vin de palme!

Hé hé... Hé hé...

D'où qu'il vienne, du ciel ou de l'enfer,
Un enfant c'est toujours un enfant.
Alors, Agatha, tu ne peux pas me tromper.
Verse-moi encore du vin de palme...





Ha ha ha ha...

Overall Meaning

The Francis Bebey song "Agatha" tells the story of a man confronting his wife about their child, whom he believes is not his biological offspring. Despite his wife's protests that the child belongs to him, the man argues that the child's appearance does not match his own and that his wife is lying to him. He accuses her of being unfaithful and having a child with another man. Throughout the song, the man's frustration and anger grows as he pleads with his wife not to lie to him and to tell him the truth.


The song explores the complex relationships between men and women, and the ways in which trust and identity can be challenged and questioned. It reflects the tensions that can arise within families and intimate relationships, and the ways in which social expectations and cultural norms can impact personal choices and decisions.


Line by Line Meaning

Agatha, ne me ments pas!
Agatha, do not lie to me!


Ce n'est pas mon fils, Tu le sais bien. On le voit bien. Même si c'est le tien.
The child you have is not mine, you and everyone else can see that, even if the child is yours.


Agatha tu ments! Je te dis que tu m'as menti.
You are lying Agatha, I know you have lied to me.


Ah oui, tu m'as bien entendu hein. Moi-même ton mari, est-ce que je t'ai demandé de me mentir? Hein? hein? hein? hein?
You have heard me well. Did I, your husband, ever ask you to lie to me? No, I did not.


Ton enfant, ton fils là, Tout le monde voit bien que ce n'est pas le mien.
Everyone can see that the child you have is not mine.


Mais comment peux-tu venir me raconter n'importe quoi, Agatha? Tu es noire des pieds à la tête, comme moi. Alors comment as-tu pu mettre au monde un enfant blanc, Et qui soit de moi?
How can you come and tell me something that makes no sense? You are black just like me, how could you have given birth to a white child that is supposedly mine?


Agatha, tu crois que je suis complètement fou, hein? Ecoute, tu as bien le droit de me verser encore un peu de vin de palme, Mais non pas de me mentir! Non, non, non, non.
Do you think I am completely mad, Agatha? You can pour me more wine, but please do not lie to me. No, you cannot.


Ton enfant là, ça fait plus d'un moi que l'enfant est né, Et jusqu'à présent il n'a toujours pas décidé de prendre la couleur locale. Et toi tu soutiens que c'est mon fils à moi!
Your child has been born for over a month and is not even taking on the local color. Yet, you still claim that it is my child!


Hé! Agatha, vraiment! Quel est ce gros mensonge que tu viens me dire comme ça en plein jour devant tout le monde?
Agatha, what kind of big lie are you telling me in broad daylight, in front of everybody?


Des enfants de toutes les couleurs, De toutes les couleurs.
Children of all colors, of all colors.


Enfin, tu as de la chance hein, Agatha! Tu as de la chance parce-que c'est le roi Salomon lui-même qui m'a dit qu'il faut garder cet enfant, Et le considérer comme mon propre fils.
Well, you are lucky Agatha! Lucky because King Solomon himself told me to keep this child and treat him as my own son.


Car un enfant, qu'il vienne du ciel ou de l'enfer, Qu'il soit blanc ou noir ou jaune ou même rouge, Un enfant c'est toujours un enfant.
Regardless of where or how a child is born, whether they are white, black, yellow or even red, a child is still a child.


Et oui! Agatha, verse-moi du vin de palme! Hé hé... Hé hé...
Yes! Agatha, pour me some wine! Hehe... Hehe...




Writer(s): Rachid Taha, Francis Bebey

Contributed by Sophia T. Suggest a correction in the comments below.
To comment on or correct specific content, highlight it

Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Comments from YouTube:

@user-tm3pc7tg1s

Qui est là en 2024

@tierrybilly8225

J'aurai bien voulu être de cette époque...

Qui est là en 2020?

@ambassmindiedi8911

Oui je suis la, il est jeudi 30 avril 2020 a 23 39

@philippejona5528

Moi

@Superjanus

Moi, je suis en -50 avant JC, la météo est plutôt clémente.

@cheickligere9355

Depuis l’île Maurice maintenant en France j’écoute cette chanson , c’est toute mon enfance !!!

@junedaniella2120

Qui est ici en 2024😊

@fleuryfodop7358

Qui écoute ça comme moi en mai 2019

@tutusdutus1373

Même en août 2019 !

@davidsenechal3051

@@tutusdutus1373 Avril 2020 même..

More Comments