Medine, Victory: We need your help!

  • I can comment on it

  • I know the meaning

  • I can review it

  • I can translate it

Skip to video »
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Victory
by Medine

C'est le son des cordes, le ballon contre le mur
Le plexiglass qui explose, le crissement de nos chaussures
Le second souffle qui envahit nos poumons
Le goût du sang dans la bouche qui tout à coup devient bon

Pour nous avoir faudra nous arracher la langue
Ou bien nous prendre tout s'qu'on a et puis faire face à nos gangs
Sur le ring nos plates bandes, sous nos gants nos blacks bandes
Mandela contre homeland et Balboa contre Clubber Lang

En garde haute face au crochet du diable
Envois l'ennemi au tapis lorsque j'ai balancé mon jab
Ca passe ou ça casse pour reprendre le titre
Tous les moyens restent bons mais pas sans l'œil du tigre

Garder l'espoir quand l'physique s'est fait la malle
Quand on est déballe l'instinct du mâle, retrouve l'instinct de l'animal
Et t'as pas mal ! j'ai pas mal ! t'as pas mal ! j'ai pas mal
La soif de vaincre anesthésie, les coups de l'ours ne font plus mal

Refrain :

Victory ! Dans le coin droit les shorts noirs
C'est craché du kérosène sur l'étincelle de la victoire
Victory là ou personne ne jette l'éponge
Ou les reprises durent une vie jusqu'à ce que l'adversaire s'allonge
Victorieux dans nos milieux et dans toute situation
On met du cœur à l'ouvrage de la rage dans l'action
En plus de l'œil du tigre on a la voix du lion
Victory mon garçon, Victory dans mon son Victory

C'est le son des cloches, et des bruits dans le gymnase
C'est quand l'odeur de la sueur s'apparente à celle du gaz
C'est au quart de tour que mes panthères décollent
Comme Olivier à Tom la balle au pied sur le chemin de l'école

Soulever l'acier l'adversaire le terrasser
Puis caresser la victoire à la racine l'arracher
Le protège dent est mâché dans la bassine recraché
La rage d'Ahmed Djaé et pour Jihad Médine Boumayé

C'est toujours ceux qui lèvent les poings avant la fin
T'envoient mordre la poussière, de ta carrière annoncent la fin
Nous on est moins Ben Baker beaucoup plus Marc Landers
On aime les chocs des titans genre Chicago contre Lakers

Même dans le sport, le guerrier toujours aux ordres
Envoie les corps dans le décor au corps à corps dans les cordes
C'est la vitesse de la licorne la précision du condor
Avec soi même en accord, être hardcore pour seule règle d'or

(Refrain x2)

Contributed by Julia J. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them

More Videos