Vieux frères
FAUVE Lyrics


Vieux frères
Vieux frères, j'vous écris en pensées alors que vous êtes sûrement déjà en train de dormir,
Cueillis par le sommeil,
À part évidemment notre vieux frère qui veille
Et les autres vieux frères qui se lèvent de l'autre côté de la Terre.

Vieux frères, c'est une nuit claire et silencieuse.
Le blizzard du dehors est enfin reparti.
J'voulais profiter de ce moment de répit pour vous parler de quelque chose,
De quelque chose d'important.

Vieux frères, y'a longtemps, plusieurs années déjà,
On m'avait offert une amulette, un genre de talisman
Qui m'avait pratiquement sauvé la vie,
Qui m'avait permis de mieux voir, de distinguer les cordons d'argent.

Vieux frères, malheureusement, on me l'a enlevé.
Il s'est éteint après avoir clignoté comme un néon fatigué.
Je l'ai perdu puis retrouvé puis reperdu et reperdu encore 100 fois,
Jusqu'à baisser les bras.

Mais pourtant vieux frères,
Contre toute attente,
J'crois qu'il est en train d'se passer quelque chose.
Je sens que quelque part à l’intérieur, ça recommence à bouger,
Que les pulsations reprennent.

Vieux frères, au début, elles étaient très faibles et très espacées,
Au point que je l'ai entendais même pas
Mais depuis ça s'est accéléré,
Petit à petit.
Depuis, on dirait que la machine que j'pensais hors-circuit est en train de redémarrer.

Vieux frères, ça a commencé y'a plusieurs mois mais au début j'ai pas relevé.
Comment je pouvais me douter en même temps?
J'ai pas remarqué tout de suite les flash colorés dans le noir,
Les éclats furtifs sur les parois et les visages.

Vieux frères, d'abord c'était sous les arcades
Lorsqu'on a cru toucher le fond et y rester pour de bon
Mais qu'on a réussi à resserrer le cercle par deux fois
Puis y'a eu les fumigènes, les fusées parachutes tirés de partout
Comme des cris d'ralliement faisant écho dans les vallées.
Ensuite, ça a été au tour du vieux frère qui a changé pour devenir sage,
Puis au tour de l'autre vieux frère qui s'est remis en selle pour toujours.
J'me rappelle aussi de ce soir du moi de mai,
Du jeu de fléchettes et qu'on était encore rentré seul comme des cons mais soulagé d'en rire.

Vieux frères, encore après y'a eu la route.
On traversait les grands espaces du Loiret
Quand j'ai vu notre vieux frère prendre une photo avec ses mains.

Et enfin vieux frères, y'a eu hier soir
Hier soir à 10 000 pieds alors que l'avion était plongé dans l'noir,
Chacun votre tour, en quelques secondes,
Comme en plein jour, comme dans les rues
Quand la nuit tombe,
Chacun votre tour vieux frères, vous vous êtes allumés,
Vous vous êtes parés d'un halo bleu doré, j'ai cru voir un tableau. L'temps s'est arrêté.
J'vous l'jure sur tout ce que j'ai de plus précieux,
J'vous le jure sur la vie de tous les vieux frères, sur celle des belles et sur la mienne.

Vieux frères, j'crois que j'suis en train de retrouver la vue.

Vieux frères, c'est c'que j'attendais depuis tellement de temps,
C'est pour ça Que j'bossais dans l'noir, que j'écrivais des mantra
En m'faisant violence pour y croire,
Sans savoir à quoi ça pouvait ressemblait réellement
Parce que j'avais oublié.

Vieux frères, peut-être que j'suis cintré,
Peut-être que ça va disparaître, peut-être que j'me suis trompé,
Peut-être que c'est que dans ma tête
Mais pour l'instant c'est là et bien là
Et pour preuve je l'ai dans l'creux d'ma main
Au moment où j'vous adresse ces phrases.

Alors vieux frères, avant d'se faire ken encore une fois,
Avant qu'les ténèbres avalent cette flamme,
On va mettre le dernier coup de rein et montrer les dents,
On va replonger dans l'torrent
Et peu importe pour combien de temps parce que maintenant on sait qu'ça peut exister,
Que c'est possible.
Vieux frères, on va s'casser de ce tunnel,
On va prendre notre revanche vieux frères, on va gagner la belle.

Lyrics © SONY ATV MUSIC PUBLISHING
Written by: NICOLAS DARDILLAC, PIERRE CABANETTES, QUENTIN POSTEL, SIMON MARTELLOZO, STEPHANE MURAIRE

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Comments from YouTube:

Flore

Vous m'avez tellement aidé. Non c'est même pas ça, vous m'avez sauvé la vie, il y a un an exactement. Et mon dieu, je vous remercierai jamais assez pour ça. Vous êtes un groupe incroyable, le meilleur à mes yeux, mon préféré. Je vous ai vu 3 fois en 2015, et j'espère vous revoir très vite. Beaucoup de personnes pensent que vos musiques sont des musiques de "déprimés", de "suicidaires"; mais vous avez sauvé tellement de gens. Vous êtes merveilleux, et vos chansons donnent des frissons, je vous aime tellement.

Samuel DUTRONC

sa c'est claire comme de l'eau de source!ils sont tous et surtout touttes "hallucinant"!!!!!!!!!merci a eux!

Hafida Moufid


Je clic sur play et j'entend cette mélodie agréable. Je me dit que FAUVE ne peut nous faire que du beau alors j'écoute. J'écoute et je m'imprègne des paroles, si belles si touchantes. Je me dit que je sais pourquoi j'aime autant. Les mots me touchent les phrases m'inspirent et là j'entend : "Vieux frère je crois que je suis en train de retrouver la vue."  ... Frissons. La pouvoir des mots existe !

Caminouuu

un des meilleurs son de l'album.

Juju Fanti

Vous me faites frissonner... J'adore ce que vous faites, vos paroles... Ce que vous dites est tellement vrai... On peut même se reconnaître parfois... Je vous admire et vous adore !

Mata Fenrir

Vos musiques expie mes sentiments, merci à vous <3<3

Emmeline Hugot

merci de partager en chanson ce genre de choses <3 <3 <3

marius petitjean

Merci pour ce que vous faite il devrait y avoir plus de gens comme vous qui nous font rêver, planer, s'évader. C'est éclairant, c'est poëtique, c'est beau ! Merci !

Leonardo Cita

+BOBY Oui, et il y a un espace en trop avant le "Merci" :)

marius petitjean

+BOBY faites*

More Comments