Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Le roi du swing
Joyeux Urbains Lyrics


Quand j'étais petit garçon
J'n'écoutais que des chansons
De Jacques Brel, de Jean Ferrat
De Léo Ferré et de Claude François (cherchez l'intrus)
J'étais persuadé qu'un jour
Je serai chanteur d'amour
Mais par ironie du sort
Il s'est avéré que j'avais tort

Car je danse comme un funambule
Sur les pistes des dancings
Je n'ai pas peur du ridicule
Car je suis le roi du, car je suis le roi du swing

Quand j'ai eu du poil au menton
J'n'écoutais que des chansons
Avec des textes engagés
Comme Renaud, Téléphone ou Début de Soirée
(cherchez l'intrus)
J'étais certain que plus tard
Je chanterai le désespoir
Mais par ironie de sort
Il s'est avéré que j'avais tort

Car je danse comme un funambule
Sur les pistes des dancings
Je n'ai pas peur du ridicule
Car je suis le roi du, car je suis le roi du swing

Quand je n'étais qu'un jeune homme
J'écoutais tous les albums
De Rage Against The Machine
Des Red Hot Chili Peppers et de Régine (cherchez l'intrus)
J'étais persuadé qu'au fond
J'étais fait pour la fusion
Mais par ironie du sort
Il s'est avéré que j'avais tort

Car je danse comme un funambule
Sur les pistes des dancings
Je n'ai pas peur du ridicule
Car je suis le roi du, car je suis le roi du swing

Contributed by Declan G. Suggest a correction in the comments below.
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Herve Tammaro

Ce soir je vous ai vue à la Destrousse très bien merci Herve