Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Fête de trop
Eddy De Pretto Lyrics


Tu sais
Tu sais, ce soir j'ai vu tout les joyaux de la pop
J'ai même bu à outrances toute l'absinthe de tes potes
J'ai côtoyé de rares nymphes, pris des rails en avance
Dans des salles bien trop noirs sans lueur d'élégance
D'avantage j'ai serré mes mâchoires lamentables
Et zélé des amants, des garçons de passage
Que j'ai tenté d'approcher mais que ma mascarade
A fait fuir lentement par sa froideur maussade
Alors j'ai rempli ma panse avec de vives urgences
Autant vives que ivres sur la piste de danse
J'ai ajusté mes pansements pour que mes saignements
Soient beaucoup moins apparents sur la piste d'argent

C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO

Tu sais ce soir j'ai lu dans mon corps relâché
Le manuel torturé de cette danse exaltée, j'ai même
Glissé ma langue dans des bouches saliveuses
Dans de tout petits angles où l'on voit qu'les muqueuses, puis là
Je suis rentré bel et bien les mains nues
Avec cet air déjà vu et l'envie de surplus
J'ai rien trouvé d'précis excepté d'apparence
Exactement même si demain tout recommence

C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO, c'est la fête de trop!

Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, cC'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO (torse)

C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO

Lyrics © Universal Music Publishing Group
Written by: Cedric Janin, Eddy De Pretto

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Most interesting comments from YouTube:

Cyrielle SRL

Tu sais 
Tu sais ce soir j'ai vu tous les joyaux de la pop 
J'ai même bu à outrances toute l’absinthe de tes potes 
J'ai côtoyé de rares nymphes, pris des rails en avance 
Dans des salles bien trop noires sans lueur d’élégance 
D'avantage j'ai serré mes mâchoires lamentables 
Et zélé des amants, des garçons de passage 


Que j'ai tenté d'approcher mais que ma mascarade 
A fait fuir lentement par sa froideur maussade 
Alors j'ai rempli ma panse avec de vives urgences 
Autant vives que ivres sur la piste de danse 
J'ai ajusté mes pansements pour que mes saignements 
Soient beaucoup moins apparents sur la piste d'argent 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 

Tu sais ce soir j'ai lu dans mon corps relâché 


Le manuel torturé de cette danse exaltée 
J'ai même glissé ma langue dans des bouches saliveuses 
Dans de tout petits angles où l'on voit qu'les muqueuses 
Puis là je suis rentré bel et bien les mains nues 
Avec cet air déjà vu et l'envie de surplus 
J'ai rien trouvé d'précis excepté d'apparence 
Exactement même si demain tout recommence 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO



Isobel Field

Paroles:
Tu sais
Tu sais, ce soir j'ai vu tout les joyaux de la pop
J'ai même bu à outrances toute l’absinthe de tes potes
J'ai côtoyé de rares nymphes, pris des rails en avance
Dans des salles bien trop noirs sans lueur d’élégance
D'avantage j'ai serré mes mâchoires lamentables
Et zélé des amants, des garçons de passage
Que j'ai tenté d'approcher mais que ma mascarade
A fait fuir lentement par sa froideur maussade
Alors j'ai rempli ma panse avec de vives urgences
Autant vives que ivres sur la piste de danse
J'ai ajusté mes pansements pour que mes saignements
Soient beaucoup moins apparents sur la piste d'argent
C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO
Tu sais ce soir j'ai lu dans mon corps relâché
Le manuel torturé de cette danse exaltée, j'ai même
Glissé ma langue dans des bouches saliveuses
Dans de tout petits angles où l'on voit qu'les muqueuses, puis là
Je suis rentré bel et bien les mains nues
Avec cet air déjà vu et l'envie de surplus
J'ai rien trouvé d'précis excepté d'apparence
Exactement même si demain tout recommence
C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO, c'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, cC'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO (torse)
C'est la fête de trop!
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco, c'est la fête de trop!
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO



Lisa Potier

Translation for our dear foreigner friends ❤️

You know,
You know, tonight I've seen all the pearls of pop,
I even overindulged in your homies' absynth.
I rubbed shoulders with rare nymphs, sniffed some snow in advance
in really black hole rooms, without a glint of elegance.
I clenched my pathetic jaws further
and made lovers zealous1, some boys passing by
with whom I tried to get in touch, but who slowly fled
my masquerade, so cold and sullen it was2
So I stuffed my paunch with lively emergencies3
as lively as they were drunk on the dance floor.
I arranged my bandages so that my bleedings
showed a lot less on the silver floor.

That's one party too many !
I went there, was defeated up to a downright fiasco.
That's one party too many !
Look, I'm glistening with glitter dust and reduce myself to KO

You know, tonight I've read in my relaxed body
the tortured manual of this exalted dance.

I even insinuated my tongue in salivating mouths,
in very tiny nooks where only mucous membranes show.
And then I went home, quite empty-handed,
with this tired old look and a craving for more.
I did not find anything definite, except apparently
Exactly, even if tomorrow starts all over again.4

That's one party too many !
I went there, was defeated up to a downright fiasco.
That's one party too many !
Look, I'm glistening with glitter dust and reduce myself to KO

That's one party too many !
I went there, was defeated up to a downright fiasco.
That's one party too many !
Look, I'm glistening with glitter dust and reduce myself to KO
(torso)5

That's one party too many !
I went there, was defeated up to a downright fiasco.
That's one party too many !
Look, I'm glistening with glitter dust and reduce myself to KO



Corentyn

@Michel Brunet exactement, moi aussi parfois je compose, mais même si c'est une pure bouse qui reste 35 minutes sur FLSTUDIO, c'est de l'art







La preuve ultime ?
Picasso. Il était sous Lsd lorsqu'il paint, et même si c'est selon moi a chier, c'est quand même de l'art



Corentyn

Je veux pas passer pour le casse couilles de service mais techniquement, un artiste est quelqu'un qui pratique un art, pas quelqu'un qui est doué dans son art.







Ça fait mal a dire mais certains sont des artistes, même si ils sont nul a ça



noemie bailly

PAROLES
Tu sais 
Tu sais ce soir j'ai vu tout les joyaux de la pop 
J'ai même bu à outrances toute l’absinthe de tes potes 
J'ai côtoyé du rare nymphe, pris des rails en avance 
Dans des salles bien trous noirs sans lueur d’élégance 
D'avantage j'ai serré mes mâchoires lamentables 
Et zélé des amants, des garçons de passage 
Que j'ai tenté d'approcher mais que ma mascarade 
A fait fuir lentement par sa froideur maussade 
Alors j'ai rempli ma panse avec de vives urgences 
Autant vives que ivres sur la piste de danse 
J'ai ajusté mes pansements pour que mes saignements 
Soient beaucoup moins apparents sur la piste d'argent 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 

Tu sais ce soir j'ai lu dans mon corps relâché
Le manuel torturé de cette danse exaltée 
J'ai même glissé ma langue dans des bouches saliveuses 
Dans de tout petits angles où l'on voit qu'les muqueuses 
Puis là je suis rentré bel et bien les mains nues 
Avec cet air déjà vu et l'envie de surplus 
J'ai rien trouvé d'précis excepté d'apparence 
Exactement même si demain tout recommence 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO 
(Danse) 

C'est la fête de trop ! 
Moi je l'ai faite, défaite et ça jusqu'au fiasco 
C'est la fête de trop ! 
Regarde je luis de paillettes et me réduis au KO



All comments from YouTube:

Morgan VS

C’est la bière de trop...

azu BOX

Tu sors...

stephane ginhac

@Kikwa Pepito pov tache

une jeune fille dépressive

😂😂😂

Dam Dou

🤮🤮🤮🤮

Stéfan Batoux

Morgan VS tu connaît eddy de pretto

23 More Replies...

Ashygarus

En plus d'une bonne voix, il sait parler français

Jp R

A ba ca y a pas à rien il parle bien la France

CK 59

C'est si rare maintenant

stephane ginhac

@salwa mh nan il vient d une autre planète qui s appelle créteil

More Comments

More Videos