Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

ça oublie d'aimer
Prohom Lyrics


We have lyrics for these tracks by Prohom:

Accoudé au bar Il se dit que ce verre ne sera pas le…
Amer Je veux courir sur des plages non goudronnées Je veux encor…
Départ Je déteste les Départs Je me déteste aussi Je déteste cet…
Georges Georges à une copine qui quand elle pine hurle à la…
Humain Tu peux courir mais pas te cacher Quand tu te sens…
La fille du train Elle a des yeux bleus en amande Sur son visage,…

The lyrics can frequently be found in the comments below, by filtering for lyric videos or browsing the comments in the different videos below.
Comments from YouTube:

Pascal HEURTIER

Un magnifique clip avec une superbe chanson, des paroles intelligentes... Merci Philippe Prohom pour cette chanson qui me rappelle plein de souvenirs, il y a ... vinzou ça fait trop longtemps et elle n'a pas vieillie. Un grand BRAVO à Sophie Toporkoff pour ce chef d'œuvre de réalisation, c'est vraiment très beau.

Emma M

Ca faisait tellement longtemps cette chanson ❤👌

Jimplin

Petit bug à 2'10...
Quoi qu'il en soit, ravi de trouver enfin ce clip sur la chaine !

Na Mi

Ça naît sous un plafond, un ciel stérilisé,
Ça palpite au début, ça va vite se calmer,
Ça rampe sur la moquette, se cogne à la télé,
Ça se frotte la tête et reste hypnotisé.
Ça apprend à l'école que l'ennemi c'est l'étranger,
Ça s'agrippe à des grappes d'abrutis concentrés.
Ça défile dans la rue le soir bien habillé,
Ça brille un peu au hasard ;
Mais ça oublie d'aimer.
Ça court après les filles sans culotte l'été,
Ça se laisse raser la tête à l'appel de l'armée.
Ça fait un BTS : «je veux commercialiser »,
Ça téléphone en voiture parfois pas pour de vrai.

Ça trouve un ventre et des seins à remplir dans l'année,

Ça fait plaisir aux parents, à un oncle curé.
Ça glisse une bague au doigt, la femme est dix fois trompée,
Ça sera pour toujours mais ça oublie d'aimer alors
Ça divorce après deux ans même si l'enfant est né,
Ça reste indifférent, la mère va l'éduquer,
Ça continue à bosser, toujours bosser,
Ça empile de la tune quand la chance est passée,
Ça commence à comprendre que le temps n'attend pas,
Ça flétrit comme la viande hachée dans les repas,
Ça mange des remords, et renvoi des regrets,


Ça s'écroule sur la table.
Et ça oublie d'aimer.

Bien sûr il nous faudrait se plier en 4 pour,
éviter les excès que l'on trouve aux détours,
des villes et des cités, celles qui le même jour,
peuvent jeter à nos pieds toute la haine tout l'amour.
En plus il nous faudrait, pardonner pour les autres,
leur construire leur paix comme un lego d'apôtre,
il faudrait tout porter, leurs affaires et les nôtres,
martyrs et fiers d'aimer marchant la tête haute
mais ça oublie..
d'aimer.

lamerde estsalissante

l'ennemi c'est la différence, mettez vous à jour ;)

More Videos