Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found

Le vent nous portera
Noir Désir Lyrics


Je n'ai pas peur de la route
Faudrait voir, faut qu'on y goûte
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien

Le vent l'emportera

Ton message à la grande ourse
Et la trajectoire de la course
À l'instantané de velours
Même s'il ne sert à rien

Le vent l'emportera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera

La caresse et la mitraille
Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain

Le vent les portera

Génétique en bandoulière
Des chromosomes dans l'atmosphère
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant dis?

Le vent les portera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera

Ce parfum de nos années mortes
Ceux qui peuvent frapper à ta porte
Infinité de destin
On en pose un, qu'est-ce qu'on en retient?

Le vent l'emportera

Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

Le vent les portera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera

Lyrics © Universal Music Publishing Group
Written by: Bertrand Lucien Cantat, Denis Guy Marc Barthe, Gay Serge Marius Pierre Teyssot, Jean-Paul Roy

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Most interesting comments from YouTube:

MoonLady

Je n'ai pas peur de la route
Faudrait voir, faut qu'on y goûte
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien là
Le vent nous portera

Ton message à la Grande Ourse
Et la trajectoire de la course
Un instantané de velours
Même s'il ne sert à rien va
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

La caresse et la mitraille
Et cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera

Génétique en bandoulière
Des chromosomes dans l'atmosphère
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant dis ?
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

Ce parfum de nos années mortes
Ce qui peut frapper à ta porte
Infinité de destins
On en pose un et qu'est-ce qu'on en retient?
Le vent l'emportera

Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi
Le vent les portera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera



Hayrunnisa Şimşek

Yoldan korkmuyorum
Görmeliyiz ve tatmalıyız
Göğüs boşuğunda kıvrımlar
Ve orada her şey iyi olacak
Rüzgar bizi taşıyacak

Büyük ayıya mesajın
Yarışın rotası
Kadifemsi bir an
Bir işe yaramasa bile gider
Rüzgar onu götürecek
Her şey gözden kaybolacak ama
Rüzgar bizi taşıyacak

Okşayışlar ve misketler
Ve bizi çeken yara
Diğer günlerin yaraları
Dünün ve yarının
Rüzgar onları alacak

Askılardaki genetik
Atmosferdeki kromozomlar
Galaksi taksileri
Ve benim uçan halım der ?
Rüzgar onu götürecek
Her şey gözden kaybolacak ama
Rüzgar bizi taşıyacak

Ölmüş yıllarımızın kokusu
Kapını çalabilir
Kaderlerin sonsuzluğu
Önerebiliriz ama saklayabilir miyiz?
Rüzgar onu götürecek

Deniz suları yükselirken
Ve yine herkesin hesapları
Gölgemin içine alırım
Senin tozların
Rüzgar hepsini götürecek
Her şey gözden kaybolacak ama
Rüzgar bizi uçuracak



shokujinki

O Vento Vai Nos Levar
Eu não tenho medo da estrada
Deveríamos ver, é preciso testar
Os tortuosos vazios do peito
E tudo ficará bem

O vento vai levar

Tua mensagem à Ursa Maior
E a trajetória da jornada
Num instante aveludado
Embora não sirva para nada

O vento vai levar
Tudo desaparecerá
O vento nos levará

O carinho e a artilharia
Essa ferida que nos aflige
O palácio de outros tempos
De ontem e de amanhã

O vento vai levar

A genética sobre os seus ombros
Os cromossomos na atmosfera
Os Táxis para as galáxias
E meu tapete voador

O vento vai levar
Tudo desaparecerá
O vento vai nos levar

O perfume dos nossos anos mortos
Que podem bater em sua porta
A Infinidade dos destinos
Nós vivemos um, mas o que já dissemos?

O vento vai levar

Enquanto a maré sobe
E cada um refaz suas contas
Eu levo ao vazio da minha sombra
Pedaços de você

O vento vai levar
Tudo desaparecerá
O vento vai nos levar



LeNaKi141

Δεν φοβάμαι το ταξίδι
Πρέπει να το δούμε,να το γευτούμε
Τα καλά και τα κακά βαθιά μέσα
Όλα είναι καλά εκεί
Ο άνεμος θα μας μεταφέρει

Το μήνυμά σου στη Μεγάλη Άρκτο
Και η κατεύθυνση του ταξιδιού
Μια στιγμή απαλότητας
ακόμα κι αν δεν οδηγεί σε τίποτα
Ο άνεμος θα το πάρει
Όλα θα εξαφανιστούν
Αλλά ο άνεμος θα τα μεταφέρει

Η φροντίδα και το μυδράλιο
Και η πληγή που μας τραβά
Το παλάτι περασμένων χρόνων
Του χθες και του αύριο
Ο άνεμος θα μας μεταφέρει

Η γενετική μας δένει
Χρωμοσώματα στην ατμόσφαιρα
Ταξί για τους γαλαξίες
Και το μαγικό μου χαλί λέει?
Ο άνεμος θα το πάρει
Όλα θα εξαφανιστούν
Αλλά ο άνεμος θα μας μεταφέρει

Το άρωμα των περασμένων χρόνων μας
Αυτά μπορούν να σου χτυπήσουν την πόρτα
Αιωνιότητα των πεπρωμένων
Θέτουμε κάτι αλλά μπορούμε να το τηρήσουμε?
Όλα θα εξαφανιστούν
Αλλά ο άνεμος θα τα μεταφέρει

Όσο η παλίρροια του κόσμου συνεχίζεται
και ο καθένας μετράει τις απώλειές του
Θα σε πάω στα βάθη της σκιάς μου
Οι σκόνες σου
Ο άνεμος θα τα μεταφέρει
Όλα θα εξαφανιστούν
Αλλά ο άνεμος θα μας μεταφέρει



Tronkorr12

Salut, 

Au fur et à mesure des couplets, moi j'y vois une progression, mais plus dans le temps, la vie qui passe. 
A savoir, dans le 1er couplet, la naïveté et l'insouciance de la jeunesse : "Je n'ai pas peur de la route" ; "Et tout ira bien", l'envie de partir à l'aventure et découvrir le monde : "Faudrait voir, faut qu'on y goûte ", et peut-être aussi les aventures 'amoureuses' avec la phrase "Des méandres au creux des reins" 

Dans le 2ème couplet, après la folie de l'aventure et les plaisirs et déconvenues qui peuvent en découler, le temps de l'espoir : "Ton message à la grande ourse... ", qui n'a jamais levé les yeux au ciel, en regardant les étoiles, en se perdant dans ses songes et en espérant que tout se passe bien, que les voeux et désirs les plus chers soient comblés (sans forcément être croyant). 
Puis la raison reprend le dessus : "Même s'il ne sert à rien" 

Dans le 3ème, le temps des doutes, des interrogations, quand on est tourmenté par des sentiments parfois aux antipodes :"La caresse et la mitraille, cette plaie qui nous tiraille ". Tout ceci emprunt d'un peu de nostalgie avec les 2 dernières phrases. 

Pour le 4ème, j'ai un peu de mal à mettre des mots sur la façon dont je le 'ressens', mais j'y vois quelqu'un qui est "dépassé" en faisant un constat de ce qui l'entoure : la science et le progrès qui avancent, le monde qui continue de tourner. Et c'est encore plus accentué avec la dernière phrase où l'on sent presque une envie de revenir en arrière. Les mots "génétique", "chromosomes", "galaxies", des mots très scientifiques, en opposition direct avec le "tapis volant". 

Dans le 6ème couplet, beaucoup de nostalgie : "Ce parfum de nos années mortes ", et le constat également, mais sur son chemin de vie, est-ce qu'on a su saisir les bonnes opportunités : "Ceux qui peuvent frapper à ta porte", est-ce qu'on a su faire les bon choix, retenir les bonnes leçons : "On en pose un, qu'est-ce qu'on en retient?". 

Dans le dernier couplet, le temps du bilan. 
En conclusion ça pourra peut-être paraître réducteur, mais je vois dans le 1er couplet une personne à 20 ans (naïveté, insouciance), dans le 2ème une personne à 30 ans (espoir, envie), le 3ème 40ans (doutes, remises en question), le 4ème 50ans (nostalgie), le 5ème 60ans (grosse nostalgie), le 6ème 70ans (le bilan). 
Après j'y vois pas forcément trop d'allusions à l'amour, y'en a quelques unes mais ce n'est pas ce qui me paraît le plus évident. Mais après c'est mon analyse, enfin la façon dont j'interprète le texte de la chanson, après chacun y trouve bien ce qu'il veut aussi. En espérant que ça pourra t'aider.



Batu Khan

Voici la traduction d'un commentaire d'analyse turc, celle de @Celil Batu Söylemez , ne me remerciez donc pas, tout l'honneur lui est dû, je n'ai fait que traduire humblement. :)

"Le clip fait vraiment sens.

1 - La mère et le fils sont ensemble. La mère donne une pelle et un sceau à son fils histoire qu'il puisse construire son château de sable.
1 - Donc la mère nourrit et éduque son fils de sorte qu'il puisse construire son nid.

2 - Ensuite, après avoir creusé le sable pendant un certain temps, le garçon jette un regard vers la mer et souhaite construire un plus grand château de sable.
2 - Le fils commence à travailler, et après un certain temps, il jette un oeil en arrière sur sa propre existence. La volonté de fonder une famille émerge dans sa tête.

3 - Durant ce temps-là, alors que la mère se trouve plongée dans la lecture de son livre, le garçon travaille d'arrache pied pour la construction de son château. La mère vient contrôler son fils. Lorsque celui-ci regarde sa mère, il y voit une forme ténébreuse, peut-être est-ce le soleil qui l'empêche de voir.
3 - Bien évidemment le garçon (maintenant devenu homme) reste séparé de sa mère alors qu'il travaille et façonne sa vie. Mais sa mère continue de lui rendre visite de temps à autre bien sûr. Cependant, vu que l'homme n'a d'yeux que pour sa famille et son travail, il abandonne sa mère au second plan.

4 - Le garçon construit enfin un beau château de sable et s'y installe.
4 - L'homme construit enfin son nid et commence à voler de ses propres ailes.

5 - Seulement, à ce moment-là, le vent vient prendre et emporter la mère et le château de sable. Le garçon ne parvient pas à faire entendre sa voix alors qu'il crie à tue-tête. Le château de sable tombe en ruines.
5 - Au moment où l'homme commence à construire sa vie, la mort s'empare petit à petit de sa mère, l'homme fait tout ce qu'il peut pour la sauver mais n'y parvient pas. Il n'avait rien fait durant sa jeunesse pour la sauver alors qu'il la voyait disparaître petit à petit. A la fin, la tristesse d'avoir perdu sa mère s'emparant de lui, son nid s'effondre également. Et un jour parmi tant d'autres, il jette un oeil en arrière sur sa propre vie et son passé... "



Mellon Colie

[English translation of the lyrics]


I’m not scared of the route
Have to see, we must taste it
Meanders at the hollow of the kidneys
And everything will be alright here
The wind will carry us

Your message to the Great Bear
And the trajectory of the race
An instantaneous of velvet
Even if it’s useless, goes
The wind will take it away
Everything will disappear but
The wind will carry us

The caress and the shooting
Of this wound that pulls at us
The palace of the other days
Of yesterday and tomorrow
The wind will carry them


Genetics in shoulder strap
Chromosomes in the atmosphere
Taxies for the galaxies
And my flying carpet, say?
The wind will take it away
Everything will disappear, but
The wind will carry us

This perfume of our dead years
What can knock at your door
Infinity of fates
We put one down
And what do we get from it?
The wind will take it away

While the tide gets high
And that everyone remakes his accounts
I take with me, in the hollow of my shadow, dusts of you
The wind will carry them
Everything will disappear but
The wind will carry us



YouCan'tWin ByLosing

The Wind Will Carry Us
I'm not afraid of the journey
We have to see it; we have to taste it
Of the meanders in the small of the back,
All will be well there
The wind will carry us

Your message to The Great Bear
And the path's course,
A moment of softness
Even if it's good for nothing, goes
The wind will take it away
All will disappear but
The wind will carry us

Caresses and hails of bullets
And this wound that tears us apart
A palace of other days
Of yesterday and tomorrow
The wind will carry them

Genetics in a bind
Chromosomes in the atmosphere
Taxis for the galaxies
And my flying carpet says?
The wind will carry it away
All will disappear but,
The wind will carry us

The sweet smell of yester years
that might come knocking at your door
An infinity of destinies
We suggest one, but can we keep it?
The wind will take it away

Whilst the tide rises
And as we count our dues
I take into my hollow shadow
Some of your dust
The wind carries it
All will disappear but
The wind will carry us



S Q

-The wind will carry us

I am not afraid of the road
We'll have to see, We need to taste
The meanders (twist and turns of thoughts) sunken in the back
And everything will be fine.

The wind will take it away.

Your letter to Big bear (ursa major)
And the trajectory of the race
The instataneousness of silk
Even if it serves nothing

The wind will take it away
Everything will disapear
The wind will carry us

The caress and the grapeshot
And this wound that pulls us
The palace of other days
Of yesterday and tomorrow

The wind will take them away

Genetic in sling
Chromosones in the atmosphere
Taxis for galaxies
And my flying carpet, say?

The wind will take it away
Everything will disapear
The wind will carry us

(music ) 

This perfume of our dead years
That which can knock on your door
Infinities of destinies we pose
What do we retain of it?

The wind will take it away

While the sea is rising
That each fills his due
I bring at the off-peak of my shadow
dusts from you

The wind will take them away
Everything will disapear 
The wind will carry us



All comments from YouTube:

Suleyman Teke

I was staying in a hostel at Bucharest. I was sharing a room with a French girl. In the early morning her phone was ringing. This song was her ringtone. It was very nice to me waking up with this song in the mornings. But i never had an opportunity to ask her what is the name of song. I knew just a little about French musics and musicians. I was searching for this song almost two years. Now i found!! :)

Ravi Prasad

Same as you i search nearly 2 years

Daniel

@Zébrette Poésie Well-said.

Zébrette Poésie

You know what, Suleyman, this is a very atypic way of discovering and liking a song, you may send a letter to Noir Desir's manager, their surely 'd be glad to hear this poetical story! :-)

Daniel

That's, cool.

Mavni Akbas

@Eagle0ne96 qo

153 More Replies...

Drien Marjorie

2020 et toujours autant de frissons ♥️

2.13. B.

2.13. B.

Dirien💚💚💚💚💚💚💚

2.13. B.

💚💚💚💚💚💚💚

More Comments

More Videos