Genre not found
Artist not found
Album not found
Song not found
Mistral gagnant
by Renaud

À m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'il en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra
En serrant dans ma main tes petits doigts
Puis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d'pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais minot
Les bonbecs fabuleux
Qu'on piquait chez l' marchand
Car-en-sac et Minto, caramel à un franc
Et les Mistrals gagnants

À remarcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un petit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s'marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, repartir en arrière
Te raconter surtout les Carambars d'antan et les Coco Boer
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les Mistrals gagnants

À m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qui est mort et je m'en fous
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si
Le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants
Et les mistrals gagnants

Lyrics © MINO MUSIC
Written by: Renaud Sechan

Lyrics Licensed & Provided by LyricFind
To comment on specific lyrics, highlight them
Comments from YouTube:

Elda Spingardi

A mon fils Mickaël qui adorait Renaud.. De là haut j espère que tu l entends .. Elle est pour toi mon coeur..
Maman....

Ramuel Crompvoets

Toi qui poste ce comentaire tu ne peut pas imaginer la tristesse de perdre un enfant

Ramuel Crompvoets

Fan2joker ça t'amuse de mêtre un commentaire pareil abrutit .

Ramuel Crompvoets

San vous mentir votres commentaire m'a fait pleurer.

iheb hajri

@Eric Petit soyez fort. Je suis sur que votre enfant est dans un monde meilleur et qu'il veille sur vous. Aussi vous nos papas que dieu vous protège pour nous. Vous avez beaucoup sacrifié pour nous et j'espère qu'on puisse vous rendre fières de nous

Eric Petit

@mustafa khartami Ah bon. C'est sûr ?? J'imagine que cela part d'une bonne intention.

190 More Replies...

bblochet

Pour ceux qui se demandent ce que signifie le nom "Mistral Gagnant", voici une petite explication:
Mistral Gagnant" était le nom d'une poudre vendue dans un sachet hermétique dans lequel on pouvait verser de l'eau, et cela faisait un soda orange ou citron. Et il s'appelait "Gagnant", parce qu'en retournant le sachet, on pouvait lire dans certains cas la mention "Gagnant", ce qui permettait d'en avoir un gratuit en rapportant le papier au marchand.
Renaud, trente ans plus tard, promène sa fillette de 3 ou 4 ans, et repense du coup à son enfance, alors il veut lui faire découvrir les bonbons qu'il aimait étant enfant: Les caramels à un franc(ancien franc des années 50), les Coco Boer, vendus dans une petite poche métallique avec laquelle on se coupait la langue les jours de maladresse, et les Mistral Gagnant: En promenant sa fille, Renaud se rend compte que tous ces bonbons ont disparu: Il voudrait les lui faire découvrir, on devine qu'il a cherché dans les magasins, mais les commerçants lui expliquent que "ça ne se fait plus"... D'où la fin: "Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants... et les Mistral Gagnant". Renaud, désabusé, a perdu son rire d'enfant, et il ne retrouvera plus les saveurs de son enfance, mais il veut malgré tout continuer à aimer la vie. C'est une histoire très simple, mais sublime, parfaitement racontée, sur une musique magique qui exhale toute la pureté de l'enfance. S'il n'y avait qu'un disque de chansons pour le monde entier, "Mistral Gagnant" y aurait sûrement sa place.

Hiver Minimus

@Marie Bernos Les mistrals gagnants originaux étaient bien des sachets de poudre avec une paille en réglisse à l'intérieur pour aspirer. Sur la pochette on pouvait voir à un moment des trains les "mistrals", et le mot gagnant apparaissait parfois derrière la pochette et permettait d'en recevoir une nouvelle gratuite. Moi je n'ai connu que les pochettes rondes en ostie qu'on mangeait directement. Les coc boer, je les ai connus en boite ronde métalliques Quant aux roudoudous je n'ai connu que les coquillages plastique qu'on léchait parfois en se faisant mal aux lèvres effectivement.

Prescy Dtrr

Merci merci merci

bblochet

@milkuw
Dear Milkuw,
Since you’re Okay with my contribution, I will give you as a little present an English translation of it :


« For those who wonder what does the name « Mistral Gagnant » (literally : ‘Winning Mistral’ or ‘Mistral Winner’) mean, here’s a short explanation :
« Mistral Gagnant» was the name of a powder sold inside a watertight paper into which you could pour water, and it made a lemon or orange soda. And it was called « Gagnant »( Winner ) because when you turned over the paper, the word « winner » sometimes appeared, then you could get a free one when bringing the paper back to the seller.
Renaud, thirty years later, walks his little daughter aged 3 or 4 years, so he thinks back of his own childhood, then he wants to make her discover the sweets he liked when he was a child : the one Franc caramels (old Franc of the fifties) the Coco Boer, sold in a little metallic bag with which you could cut your lips on bad days, and the « Mistral Gagnant » : While walking his daughter, Renaud realises that all those sweets have disappeared : He would love to make her discover them, we guess that he has asked for them in the shops, but the sellers answered that those sweets don’t exist anymore : this explains the end of the song, when he says : « Time is an assassin who carries away the laughters of the children… and the Mistral Gagnant». Renaud, disillusioned, has lost his own childish laughter, and he will never taste the flavours of his childhood anymore, but he still wants to carry on loving life. It’s a very simple but sublime story, perfectly related over a magical music that spreads the whole purity of childhood. If there was only one disc of songs for the whole world, « Mistral Gagnant » surely would have a place on it. »

More Comments

More Videos